Le gouvernement britannique demande par SMS à des milliers d'immigrés de quitter le pays

18/10/13 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Source: Le Vif

La méthode particulière employée par le gouvernement britannique pour pousser les immigrés illégaux à se régulariser ou à rentrer chez eux récolte de nombreuses critiques parmi la population.

Le gouvernement britannique demande par SMS à des milliers d'immigrés de quitter le pays

© Capture d'écran du Dailymail

Le ministère de l'Intérieur a annoncé vendredi avoir contacté par SMS, entre septembre 2012 et juin 2013, 39.100 personnes soupçonnées d'être en situation irrégulière. Le message envoyé se présentait comme suit: "Message du ministère de l'Intérieur. Nos registres montrent que vous pourriez ne pas être en droit de rester au Royaume-Uni. Merci de nous contacter au 08443754636".

La méthode n'a pas manqué de soulever des critiques, notamment de la part d'un militant des droits civiques, Suresh Grover, affirmant qu'il a lui-même reçu le fameux texto alors qu'il réside en Grande-Bretagne depuis 1966. Information démentie par les autorités, qui affirment n'avoir trouvé aucune trace de l'envoi d'un tel SMS à Suresh Grover.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur a expliqué qu'il était "essentiel" pour les autorités britanniques de pouvoir contacter les personnes reprises dans leurs registres comme séjournant en Grande-Bretagne de manière illégale, "parce que nous sommes déterminés à ce qu'elles retournent chez elles".

Le secrétaire d'Etat à l'Immigration, Mark Harper, a également défendu la politique, déclarant qu'il n'avait "pas de problème à dire aux personnes qui sont là illégalement qu'elles ne devraient plus l'être". Il a d'ailleurs affirmé qu'une autre campagne controversée, baptisée "Go Home" et testée en juillet à Londres, pourrait se voir élargie à l'ensemble du territoire. La campagne utilisait deux camionnettes, circulant dans les rues frappées du message "Au Royaume-Uni de façon illégale? Rentrez chez vous ou prenez le risque de vous faire arrêter".

Nos partenaires