Le futur chef de la NSA veut maintenir la collecte des données téléphoniques

11/03/14 à 18:35 - Mise à jour à 18:35

Source: Le Vif

Le candidat choisi par Barack Obama pour diriger la NSA a expliqué mardi vouloir plus de "transparence" dans les actions de l'agence de renseignement américaine mais jugé "vital" de poursuivre la collecte de métadonnées d'appels téléphoniques.

Le futur chef de la NSA veut maintenir la collecte des données téléphoniques

© reuters

S'il est confirmé par le Sénat, le vice-amiral Michael Rogers remplacera le général Keith Alexander, qui part à la retraite au moment où la NSA est dans la tourmente en raison de l'ampleur de ses programmes de collecte de renseignements sur la vie privée des Américains, des pratiques révélées par Edward Snowden. Face aux sénateurs de la commission des forces armées qui l'auditionnaient, le vice-amiral Rogers a dit vouloir mettre l'accent sur la "transparence" dans les activités de l'agence.

Mais il a aussi plaidé pour le maintien en l'état de la possibilité pour les services de renseignement d'obtenir les métadonnées d'appels téléphoniques (numéro appelé, durée...). "Il est vital de pouvoir être en mesure d'examiner rapidement les connexions téléphoniques liées aux terroristes afin de déterminer si un réseau existe", a estimé le vice-amiral.

La collecte de métadonnées par la NSA avait provoqué la levée de boucliers d'une partie de la population américaine et des alliés des Etats-Unis. Face à cette colère, Barack Obama av annoncé en janvier son intention de mieux encadrer les pouvoirs de l'agence.

En savoir plus sur:

Nos partenaires