Le dernier des "Tigres volants" gravement malade

24/09/14 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Long Qiming, 91 ans, le dernier pilote chinois des "Tigres volants" est gravement malade et est maintenu artificiellement en vie dans un hôpital de la municipalité de Chongqing (sud-ouest).

Le dernier des "Tigres volants" gravement malade

© Capture d'écran Youtube

M. Long, qui parle anglais et est un amoureux de Mozart, a été hospitalisé en juillet pour une grave infection pulmonaire. Issu d'une famille aisée de Hong Kong, M. Long a rejoint en 1943 le 1st American Volunteer Group (premier groupe de volontaires américains), connu sous le nom de Tigres volants (Flying Tigers), pour combattre les forces japonaises durant la Seconde Guerre mondiale.

Il a emprunté la fameuse route aérienne Camel Peak à travers l'Himalaya, surnommée la "route de la mort", pour transporter du matériel militaire afin de soutenir la guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise et a participé à la campagne de Birmanie. Après avoir été démobilisé en 1952, il a travaillé comme technicien, manutentionnaire et enseignant d'anglais à Chongqing, qui était la seconde capitale de la Chine durant la Seconde Guerre mondiale. Entre décembre 1941 et septembre 1945, les Tigres volants ont abattu un total de 2.600 avions militaires japonais et détruit 44 navires de guerre.

Nos partenaires