Le Danemark refusera de prendre un quota de réfugiés de l'UE

11/09/15 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Le Danemark a indiqué vendredi qu'il refuserait de rejoindre un système de répartition centralisée de réfugiés entre pays de l'Union européenne, tel que l'envisage Bruxelles.

Le Danemark refusera de prendre un quota de réfugiés de l'UE

La ministre danoise de l'Intégration, Inger Støjberg © Belga

"Nous ne ferons pas partie de la répartition des 160.000 réfugiés", a déclaré à l'agence de presse danoise Ritzau la ministre de l'Intégration, Inger Støjberg, interrogée sur cette proposition de l'Allemagne que la Commission européenne souhaite mettre en oeuvre très rapidement.

Comme le Royaume-Uni et l'Irlande, le Danemark dispose d'une option de retrait de la politique d'asile de l'Union européenne.

"Je pense qu'il faut voir qu'il y a déjà une répartition informelle des demandeurs d'asile en Europe" et "nous sommes déjà situés très haut" dans le classement des pays d'accueil, a fait valoir la ministre.

Le Danemark avait reçu près de 15.000 demandes d'asile en 2014. Rapporté à sa population, il était cette année-là le cinquième pays de l'UE à en avoir reçu le plus, devant l'Allemagne, selon Eurostat.

Le pays est gouverné depuis juin par un gouvernement libéral qui s'est engagé dans un durcissement de la législation sur l'immigration afin d'obtenir le soutien du Parti populaire danois, formation anti-immigration arrivée deuxième aux législatives.

Copenhague avait par exemple acheté des espaces publicitaires lundi dans quatre journaux libanais afin de prévenir les réfugiés qu'il avait "décidé de durcir les règles", en abaissant notamment les allocations.

Avec AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires