Le caricaturiste de Mahomet s'oppose à la destruction du Coran

09/09/10 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

Le dessinateur danois Kurt Westergaard, menacé de mort par des extrémistes musulmans pour avoir publié une caricature de Mahomet, a dénoncé le projet d'un petit groupe religieux américain de vouloir brûler le Coran, dans une interview parue jeudi en Allemagne.

Le caricaturiste de Mahomet s'oppose à la destruction du Coran

© EPA

"La provocation devrait pousser les gens à la réflexion, à éclaircir les choses, et à une prise de conscience. Ce n'est vraiment pas le cas ici", a estimé dans le quotidien Die Welt M. Westergaard, qui a reçu la veille un soutien appuyé de la chancelière allemande Angela Merkel.

Mais le caricaturiste, qui a reçu hier soir un prix récompensant la liberté de la presse, ne regrette pas ses propres dessins, affirmant que "rien ne va sans liberté d'opinion", et que "la satire est toujours une provocation".

Lors de cette cérémonie, Mme Merkel a rendu hommage au dessinateur tout en qualifiant d'"odieux" et "tout simplement d'erreur" le fait de vouloir brûler le Coran. Cette initiative est censée être un hommage aux victimes des attentats anti-américains du 11 septembre 2001.

M. Westergaard, 75 ans, bénéficie d'une protection policière depuis des manifestations de masse, associées à des menaces de mort à son encontre, dans plusieurs pays musulmans qui ont suivi la publication de caricatures de Mahomet par le journal danois Jylands-Posten en septembre 2005.

"On tue au nom de Mahomet, c'est de cela qu'il s'agit dans ma caricature", selon M. Westergaard pour qui son dessin représentant le prophète coiffé d'une bombe en guise de turban n'a été qu'un "catalysateur (dans un) processus historique".

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires