Le Canada va défendre ses intérêts lors des renégociation de l'ALENA

18/05/17 à 18:15 - Mise à jour à 18:15

Source: Belga

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland a promis jeudi de défendre les intérêts du Canada dans la renégociation à venir de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Le Canada va défendre ses intérêts lors des renégociation de l'ALENA

Chrystia Freeland, ministre canadienne des Affaires étrangères. © AFP

"Nous sommes fermement résolus à favoriser le libre-échange sur le continent nord-américain et à faire en sorte que toute la population canadienne bénéficie des avantages du commerce", a déclaré la ministre dans un communiqué.

Mme Freeland réagissait à l'annonce par l'administration américaine de l'envoi d'une lettre au Congrès signifiant l'ouverture formelle du processus de renégociation de l'accord de libre échange.

La ministre en charge de piloter la relation commerciale avec les Etats-Unis a également promis de poursuivre les consultations avec les provinces, les territoires, les entreprises et les syndicats afin "d'évaluer les priorités de la population canadienne et de défendre nos intérêts.".

"Nous sommes désormais à un tournant qui nous offre la possibilité de déterminer comment faire de notre mieux pour rendre l'ALENA conforme aux nouvelles réalités", a déclaré la ministre, tout en rappelant que "neuf millions d'emplois américains reposent sur le commerce et l'investissement avec le Canada".

Mardi, Chrystia Freeland s'était rendue à Washington pour discuter avec son homologue américain des relations commerciales entre les deux pays.

Nos partenaires