Lampedusa : faible espoir de trouver des survivants

07/04/11 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

Les recherches de survivants au naufrage mercredi d'une embarcation, dans lequel sont morts ou portés disparus au moins 150 réfugiés somaliens ou érythréens, ont repris jeudi matin au large de l'île italienne de Lampedusa.

Lampedusa : faible espoir de trouver des survivants

© MAXPPP/Vincenzo Tersigni

"Nous recherchons encore 150 personnes. L'espoir de trouver des survivants s'amenuise d'heure en heure", a déclaré au parlement le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni. Pour l'instant, seules 53 personnes ont pu être secourues.

Un vedette des garde-côtes, un patrouilleur maltais et deux avions participent aux recherches. Un hélicoptère et un autre avion des douanes doivent les rejoindre plus tard dans la journée.

"Il faut tenter le tout pour le tout, notre espoir est toujours de trouver un naufragé, peut-être agrippé à un morceau d'épave", a déclaré le commandant des garde-côtes, Pietro Carosia, cité par l'agence Ansa.

L'embarcation de seulement 13 mètres de long, qui était partie il y a deux jours de Zuwarah en Libye, se trouvait à quelque 70 km au sud-ouest de Lampedusa quand elle a chaviré.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a estimé, elle, mercredi qu'"environ 300 personnes" se trouvaient à bord de l'embarcation qui a chaviré, citant des réfugiés secourus, ce qui porterait le bilan à environ 250 morts ou disparus.

Il n'existe pas de chiffres officiels sur les victimes lors des traversées depuis l'Afrique.

Mais l'association caritative italienne Fortress estime qu'au moins 3.616 personnes sont mortes en Méditerranée entre 2006 et 2008 en tentant de rejoindre les côtes européennes.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires