Lampedusa : des migrants traités comme "des animaux"

18/12/13 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Source: Le Vif

Les images tournées à Lampedusa et diffusées lundi soir sur la chaîne italienne Rai 2 ont suscité l'indignation de la classe politique. On y voit des migrants attendant nus dans le froid d'être "désinfectés" au jet d'eau.

Lampedusa : des migrants traités comme "des animaux"

© Capture d'écran YouTube

Images chocs. Après la diffusion lundi soir sur la Rai, d'un reportage sur les mauvais traitements dont sont victimes les migrants pris en charge par le centre d'accueil de l'île de Lampedusa, Bruxelles a ouvert une enquête sur les soins dispensés au sein de cette structure.

"Nous avons ouvert une enquête sur les traitements épouvantables dans beaucoup de centres de rétention, dont celui de Lampedusa et nous n'hésiterons pas à lancer une procédure d'infraction", a averti la commissaire européenne aux Affaires intérieures Cecilia Malmström dans un message signé sur son compte Twitter, ce mercredi. Le chef du gouvernement italien Enrico Letta a également promis une enquête "approfondie", son ministre de l'Interieur Angelino Alfano assurant que les responsables de ces pratiques "paieront".

"Camps de concentration"

Immortalisées grâce à un smartphone, les images montrent le rituel auquel des dizaines de migrants sont forcés de se plier régulièrement à Lampedusa. Comme des voitures attendant de passer au Kärcher, ou plutôt comme "des animaux" d'après Khalid, le réfugié syrien qui a filmé la scène, hommes et femmes patientent nus dans le froid de décembre, avant d'être "désinfectés" au jet d'eau.

"Ces images rappellent les camps de concentration, sauf qu'il s'agit du centre de premiers secours et d'accueil de Lampedusa", commente le journaliste du Tg2, le journal télévisé de la Rai. Une comparaison qu'on retrouve aussi dans la bouche de Giusi Nicolini, la maire de l'île. "Lampedusa a honte, l'Italie doit avoir honte, elle doit changer. On ne s'attendait pas à voir cela seulement deux mois après le naufrage qui a suscité tant de larmes", s'est-elle indignée après avoir visionner la vidéo.

Nos partenaires