La zone euro réitère son offre à Chypre

20/03/13 à 07:26 - Mise à jour à 07:26

Source: Le Vif

La zone euro a "pris note" mardi soir du rejet par le Parlement chypriote du plan d'aide à Chypre comprenant une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires et a "réitéré son offre" à Nicosie.

La zone euro réitère son offre à Chypre

© Reuters

"Je prends note de la décision du Parlement chypriote concernant la proposition du gouvernement consistant en un prélèvement exceptionnel de stabilité", a déclaré dans un bref communiqué le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.

Le Parlement chypriote a rejeté le plan de sauvetage européen pour l'île après le tollé provoqué par la taxe prévue sur les dépôts bancaires. Le plan prévoyait, en contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros de la zone euro et du FMI pour l'île au bord de la faillite, une taxe exceptionnelle de 6,75% sur tous les dépôts bancaires de 20 à 100.000 euros, et de 9,9% au-dessus. Ce prélèvement doit rapporter 5,8 milliards d'euros.

"Je confirme que l'Eurogroupe est prêt à aider Chypre dans ses efforts de réforme et réitère la proposition de l'Eurogroupe telle que je l'ai présentée lundi", qui consiste à ne plus taxer les dépôts inférieurs à 100.000 euros, a ajouté M. Dijsselbloem.

Dans un communiqué publié lundi à l'issue d'une réunion téléphonique, les ministres des Finances de la zone euro avaient indiqué que "les autorités chypriotes allaient introduire plus de progressivité en ce qui concerne la taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires (...), à condition que (...) cela ne modifie pas le montant total de l'aide financière" des Européens et du FMI, soit 10 milliards d'euros.

Avec Belga

Nos partenaires