La visite d'Etat en Inde entre dans le vif du sujet

08/11/17 à 08:40 - Mise à jour à 08:40

Source: Afp

Après leur visite au Taj Mahal à Agra lundi, un cadeau de l'Inde à l'occasion de leur venue, les souverains ont entamé mardi, dans une New Delhi noyée sous la pollution, les différentes rencontres prévues à l'occasion de la visite d'Etat en Inde.

La visite d'Etat en Inde entre dans le vif du sujet

© Belga

Le couple royal a ainsi été accueilli en matinée au Palais présidentiel par Ram Nath Kovind, le président indien, et son épouse ainsi que par le Premier ministre, Narendra Modi. Les ministres-présidents des trois Régions et de la Fédération Wallonie-Bruxelles étaient également présents, tout comme le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, et Pieter De Crem, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur. La délégation est également passée par le Mahatma Ghandi Memorial pour une minute de silence.

Le Roi a ensuite rencontré la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, en compagnie de Didier Reynders. Le souverain a abordé avec Mme Swaraj la récente visite en Inde des présidents de la Commission et du Conseil européens, ainsi que les négociations sur un accord de libre-échange entre l'Europe et l'Inde, en cours depuis 10 ans, a indiqué le Palais. Ils ont également discuté de l'Europe et de son avenir immédiat.

Cette rencontre était suivie d'un entretien officiel avec le Premier ministre indien, en présence des différents ministres belges. Là encore, les discussions se sont avérées "intéressantes, productives et ouvertes", dépassant même la durée initialement prévue pour ce moment, précise Patrick Renault, porte-parole du Palais depuis septembre dernier. Les discussions ont porté notamment sur les questions de terrorisme et les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. Narendra Modi a d'ailleurs salué "la résistance" des citoyens belges face à ces événements. Le rôle des entreprises belges dans la modernisation des plus de 14.000 km de voies navigables de l'Inde s'est aussi invité autour de la table. Le Premier ministre indien a également indiqué qu'il souhaitait davantage "moderniser et redynamiser" le tourisme dans son pays. Il a par ailleurs prononcé le souhait de voir la Belgique plus pro-active pour attirer des étudiants indiens dans le pays et ses institutions.

Dans l'après-midi, le Roi s'est rendu au monument aux morts de New Delhi, "la Porte de l'Inde", pour y déposer une gerbe de fleurs au son du "Last Post", qui commémore ceux ayant donné leur vie pour la libération de la Belgique. L'hymne était mené par les frères jumeaux belges Dirk et Rik Vandekerckhove, des habitués puisqu'ils jouent le "Last Post" quotidiennement à Ypres depuis plus de 30 ans.

La reine Mathilde a de son côté effectué une visite au sein de Fusion Microfinance, qui offre l'opportunité aux femmes de générer leurs propres revenus grâce au système de microcrédit. Durant l'après-midi, la Reine s'est rendue dans un centre d'appels pour enfants.

La journée de mardi se clôturera par le traditionnel banquet d'Etat.

Le couple royal n'en est pas à son premier voyage en Inde, puisque le pays n'était autre que sa destination de lune de miel. Il s'agit du dixième séjour du souverain dans cet Etat parmi les plus peuplés au monde.

Nos partenaires