La vague de froid tue des dizaines de personnes en Europe

01/02/12 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Le Vif

Les basses températures qui se sont abattues sur l'Europe ont fait des dizaines de morts Pologne, en République tchèque, en Slovaquie, en Ukraine, en Bulgarie et en Roumanie. Selon les prévisions, le froid ne devrait pas faiblir dans les prochains jours.

La vague de froid tue des dizaines de personnes en Europe

© Reuters

En Ukraine, "selon des informations préliminaires, la cause de leur mort est l'hypothermie", a indiqué le ministère. Les corps de la plupart des victimes (28) ont été découverts en pleine rue, a-t-il précisé.

Plus de 850 Ukrainiens ont demandé une aide médicale en raison d'engelures et hypothermie et quelque 720 d'entre eux ont été hospitalisés depuis vendredi, selon la même source.

Lundi, plus de 3.200 écoles ont été fermées en raison du froid dans 16 régions du pays (sur un total de 27), mettant plus de 400.000 écoliers en vacances forcées, selon le gouvernement.

A Kiev, la mairie a décrété les vacances forcées dans les écoles à partir de mercredi, lorsque les températures ont baissé jusqu'à -23°.

Face à ce froid, les autorités ont déjà ouvert plus de 1.700 postes de secours à travers le pays, où l'on peut se réchauffer et recevoir un plat chaud, et 120 autres devraient ouvrir leurs portes dans les prochains jours, a indiqué le ministère des Situations d'urgence dans un communiqué. Environ 31.500 personnes se sont déjà adressées à ces postes depuis vendredi, a-t-il ajouté.

Les températures devraient baisser mercredi jusqu'à -30°C dans certaines régions de l'Ukraine, selon le service météorologique ukrainien.

En Pologne, où les températures sont descendues la nuit à -30 degrés centigrades dans certaines régions, quatre hommes, âgés de 29 à 61 ans, et une femme de 83 ans ont trouvé la mort au cours des dernières vingt-quatre heures principalement dans l'est du pays, a déclaré la police.

Par ailleurs, ces dernières 24 heures, 27 personnes ont été victimes d'intoxications au monoxyde de carbone (CO) dues au mauvais fonctionnement des installations de chauffage au charbon. Deux personnes en sont mortes, selon un communiqué de la police.

Au total, depuis le début de la vague de froid vendredi, 20 personnes sont mortes en Pologne, principalement des sans-abri, alors que depuis le mois de novembre, le froid a fait au total 58 victimes, selon la police.

Le ministre polonais de l'Intérieur, Wladyslaw Kosiniak-Kamysza a lancé mercredi un appel à la solidarité avec les personnes nécessitant une aide pendant cette période difficile.

En République tchèque, un sans-abri de 47 ans a été retrouvé mort mardi soir dans la ville de Karvina (est).

En Slovaquie, le froid a fait une deuxième victime cette année.

Le mercure est descendu jusqu'à -31,4 degrés mercredi dans le centre de la Bulgarie. Un bilan non officiel établi par les médias fait état de 10 morts.

En l'absence de bilan officiel, les médias bulgares ont cité depuis les tempêtes de neige, mercredi dernier, dix cas de personnes mortes de froid, pour la plupart des personnes âgées perdues à l'extérieur de leur village ou attendant à un arrêt d'autobus.

Une alerte code orange était en vigueur depuis lundi dans tout le pays, alors que les températures sont tombées jusqu'à -31,4 degrés à Sevlievo, -29,4 degrés à Kneja (nord-est) et -27 degrés à Tchirpan (sud), selon l'institut de météorologie.

Le record de froid enregistré en Bulgarie en 100 ans de mesures date de janvier 1947, avec -38,3 degrés à Tran (nord-est).

Le Danube qui marque au nord la frontière de la Bulgarie avec la Roumanie, a partiellement gelé sur une longueur de 350 km, entre Lom (ouest) et Silistra (est), selon les autorités.

Au nord de la Bulgarie, en Roumanie, un bébé mort d'hypothermie dans une maison non chauffée du département de Iasi figure parmi les 14 victimes. Au total 346 personnes, des sans-abri ou des personnes souffrant d'hypothermie, ont été transportées à l'hôpital ou dans des centres d'accueil depuis mardi matin.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les températures ont chuté jusqu'à -32,5 degrés Celsius à Intorsura Buzaului (centre), un niveau record depuis le début de l'hiver, selon l'Institut de météorologie. A Bucarest, le thermomètre est descendu à -22 degrés.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires