La Tunisie, l'Occident et le monde arabe élisent le parti séculier Nidaa Tounes

30/10/14 à 16:27 - Mise à jour à 16:26

Source: Knack

Le parti séculier et moderniste Nidaa Tounes a remporté les élections parlementaires tunisiennes, devançant les islamistes d'Ennahda. Les Tunisiens en Occident et dans le monde arabe ont également voté en masse pour le parti qui a participé à ses premières élections démocratiques.

La Tunisie, l'Occident et le monde arabe élisent le parti séculier Nidaa Tounes

Des Tunisiens fêtent la victoire de Nidaa Tounes aux élections parlementaires. © Reuters

L'ISIE (l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) qui surveille les élections démocratiques en Tunisie, a dévoilé les résultats provisoires des élections parlementaires la nuit de mercredi à jeudi.

16 sièges de différence

Nidaa Tounes, un parti séculier et moderniste dont la figure pilier, Béji Caïd Essebsi, est également candidat aux présentielles, aurait remporté le plus grand nombre de sièges : 85 sur 217. Les islamistes d'Ennahda, qui avaient remporté les élections de 2011, le suivent avec 69 sièges. L'Union Patriotique Libre (UPL) se classe en troisième position avec 16 sièges, le Front Populaire en a 15, Afek Tounes 8, et, comme le twitte ISIE "les autres partis" 24.

Le président de l'ISIE, Chafik Sarsar, fait comprendre lors d'une conférence de presse que 69 % de l'électorat s'est rendu aux urnes. À l'étranger, où les Tunisiens émigrés se sont également rendus au bureau de vote, ce chiffre était beaucoup plus bas. En revanche, Nidaa Tounes a remporté le plus de voix autant parmi les habitants de Tunisie que parmi les Tunisiens vivant à l'étranger.

L'Occident élit Nidaa Tounes

Dans la circonscription électorale "les deux Amériques et le reste de l'Europe", dont fait partie la Belgique, 29,90% des électeurs, soit 15.623 Tunisiens, se sont rendus aux urnes. Là, autant Nidaa Tounes (45,24%) qu'Ennahda (27,75%) ont remporté un siège. Afek Tounes termine troisième avec seulement 5,50% des voix.

L'Allemagne possède sa propre circonscription, forte d'une participation de 29,03% pour 7.358 voix. Ici, Nidaa Tounes (40,95%) est le seul parti à avoir conquis un siège. Il est suivi d'Ennahda (35,92 %) et du Congrès pour la République (6,77 %).

Ennahda grand gagnant en Italie

L'Italie se démarque en affichant une très faible participation de 12,17 % et de 7.115 voix. Contrairement aux autres pays occidentaux, Ennahda y obtient 41,81 % des voix et deux sièges, Nidaa Tounes (30,18%) en reçoit un et le Front Populaire complète le classement avec 4,74 %.

Large participation en France

La France compte deux circonscriptions. La première, qui comprend Paris, Pantin et Strasbourg, affiche le taux le plus élevé de participation étrangère. 48,36% des Tunisiens, soit 39.021 voix, y ont rempli leur devoir électoral. Nidaa Tounes (39,48 %) et Ennahda (29,56 %) ont remporté chacun deux sièges et Afek Tounes (5,76%) s'est également vu récompenser d'un siège.

La seconde circonscription française inclut les consulats de Lyon, Toulouse, Grenoble, Nice et Marseille. La participation de 27,45 % et 30.852 voix y était un peu plus faible. Ici aussi, Nidaa Tounes (42,09 ) et Ennahda (26,36%) ont raflé chacun deux sièges. Appel des Tunisiens à l'étranger (5,88 %) en a obtenu un.

Les partis séculiers légèrement en avance dans le monde arabe

Finalement, dans la sixième circonscription électorale "Les pays arabes et le reste du monde", 34,38% des électeurs sont allés voter et Nidaa Tounes (37,02 %) y a remporté un siège. Ennadha, qui talonne le parti séculier, y obtient un siège avec 36,04% des voix. Congrès de la République complète le top trois avec 6,01%.

Les Tunisiens installés à l'étranger ont donc voté comme les habitants de leur pays d'origine : Nidaa Tounes caracole en tête suivi par Ennahda. Cependant, Union Patriotique Libre, troisième parti selon le résultat final, ne figure pas parmi les bons scores à l'étranger.

Les participants ont encore jusqu'à la confirmation des résultats officiels, dans deux à trois semaines, pour contester les résultats. Les élections présidentielles se tiendront le 23 novembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires