La très pénible situation des retraités grecs

03/07/15 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Ils sont nombreux à faire la file devant les banques grecques pour retirer leur pension. Des milliers de filiales ont dû ouvrir leurs portes pour donner de l'argent liquide à toutes ces personnes âgées qui n'ont pas de carte de banque. Les banques ont été fermées durant plus d'une semaine pour éviter la fuite du capital. Les pensionnés grecs ne vont recevoir que 120 euros alors qu'en moyenne, ils reçoivent 600 euros par mois. Dans l'une des succursales de la National Bank of Greece la distribution a mal tourné. Le manager n'a voulu donner de l'argent qu'aux personnes dont le nom de famille commençait de la lettre A à la lettre K. De ce fait beaucoup de pensionnés ont été renvoyés chez eux les mains vides.

En savoir plus sur:

Nos partenaires