La Russie risque de payer un "prix élevé" pour son "agression" en Ukraine

21/11/14 à 18:29 - Mise à jour à 18:24

Source: Belga

La Russie risque de se retrouver davantage isolée et de payer un "prix élevé" pour son "agression" en Ukraine, a déclaré vendredi à Kiev le vice-président américain Joe Biden.

La Russie risque de payer un "prix élevé" pour son "agression" en Ukraine

© REUTERS

"Il est tout simplement inacceptable qu'au 21e siècle des pays tentent de redessiner par la force les frontières en Europe (...) ou interviennent militairement parce qu'ils n'aiment pas la décision prise par leur voisin", a déclaré M. Biden à l'issue de son entretien avec le président ukrainien Petro Porochenko en faisant allusion à l'annexion de la Crimée et au conflit armé dans l'Est séparatiste après la chute du régime prorusse en Ukraine.

"La Russie va faire face à un prix plus élevé et à un plus grand isolement", a-t-il prévenu, utilisant l'expression par laquelle l'administration américaine désigne traditionnellement les sanctions. "L'agression russe menace la souveraineté et l'intégrité (territoriale) de l'Ukraine" et "représente une violation flagrante des principes fondamentaux du système international", a encore fait valoir M. Biden.

Kiev et l'Occident accusent la Russie de soutenir militairement les rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine où le conflit armé avec les forces gouvernementale a fait plus de 4.300 morts depuis la mi-avril.

Le responsable américain a accusé Moscou de ne pas respecter ses engagements pris dans le cadre des accords de Minsk signé en septembre, qui ont servi de base pour un cessez-le-feu dans l'Est, aujourd'hui moribond.

"Si la Russie respectait ses engagements (...) on pourrait entamer une discussion raisonnable" sur une éventuelle levée des sanctions déjà imposées, mais "au lieu de cela, nous avons vu plus de provocations, plus de violations grossières de cet accord", a conclu le vice-président américain.

Nos partenaires