La Russie en proie aux incendies

02/08/10 à 08:23 - Mise à jour à 08:23

Source: Le Vif

De violents incendies font rage en Russie, dont la partie occidentale est en proie à une sécheresse sans précédent depuis deux mois. Quelque 40 victimes ont déjà été recensées.

La Russie en proie aux incendies

© Reuters

Les incendies de forêt qui font rage en Russie ont gagné la région de l'Extrême-Orient, où ils ravagent près de 100.000 hectares de taïga, ont annoncé dimanche les services forestiers régionaux, cités par Itar-Tass. Les incendies de forêt ont triplé de surface en 24 heures dans cette région, passant de 31.000 à 99.000 hectares, ont annoncé ces services.

Ces incendies touchent particulièrement le Kamtchatka, péninsule à l'extrême nord-est du pays, où plus de 76.000 hectares sont en feu, selon la même source. Près de 300.000 hectares de surfaces non boisées sont également en feu, indique Itar-Tass.

Les incendies de forêt avaient jusqu'à présent touché plus particulièrement les régions de la partie occidentale de la Russie, où ils avaient ravagé samedi 120.000 hectares, dévasté des villages entiers et fait 40 morts, selon le dernier bilan officiel.

Le ministère russe des Situations d'urgence a affirmé dimanche avoir contenu la progression des incendies de forêt, dont la surface se serait légèrement réduite dans la partie occidentale du pays, frappée depuis un mois par une canicule sans précédent. La situation "s'est sensiblement améliorée" dans les dernières heures, a affirmé la porte-parole du ministère à Moscou, Irina Andrianova sur la télévision Rossia 24.

Selon elle, la surface des étendues en feu s'est réduite de 7.000
hectares, à 128.000 hectares. "Pour la journée d'aujourd'hui, 320 foyers d'incendie sont apparus, 210 ont été éteints", a-t-elle ajouté, citée par les médias russes. "Dans les deux derniers jours, les forces du ministère ont réussi à ne laisser s'embraser aucune maison, et à éviter les pertes humaines", a encore souligné cette responsable.

Dix-neuf personnes sont mortes dans la région de Nijni-Novgorod, la plus touchée. Il y a aussi des victimes en Mordovie et dans les régions de Voronej, de Lipetsk, de Moscou et de Riazan, selon le ministère, cité par l'agence Interfax.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires