"La Russie a besoin de l'Europe"

24/04/18 à 15:00 - Mise à jour à 15:01
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Affaire Skripal, frappes punitives occidentales en Syrie : le nouveau parfum de guerre froide devient entêtant. "Mais la Russie de Poutine n'est pas l'URSS d'hier", prévient Sven Biscop (1), de l'Institut Egmont.

Après l'attaque américano-franco-britannique en Syrie, Vladimir Poutine a averti que de nouvelles frappes provoqueraient " le chaos " dans les relations internationales. Ce raidissement intervient alors qu'était déjà évoqué, fin mars, le risque de "nouvelle guerre froide" à la suite de la réaction de Londres et de ses alliés à la tentative de meurtre d'un ex-agent double russe sur le sol britannique. Un retour à la guerre froide des années 1947 à 1991 ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires