La rue syrienne contre la Ligue arabe

13/11/11 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

Après la décision de la Ligue arabe de suspendre la Syrie, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Damas, s'en prenant notamment aux ambassades saoudienne et qatari.

La rue syrienne contre la Ligue arabe

© Image Globe

Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés ce dimanche dans le centre de Damas pour afficher leur soutien au président Bachar al-Assad et dénoncer la décision de la Ligue arabe d'exclure temporairement la Syrie de la l'organisation.

"Le peuple veut Bachar al-Assad", criaient les manifestants, réunis sur la place Sabaa Bahrat, sur l'air de chants patriotiques, en agitant des drapeaux et des portraits du président syrien.

La télévision publique a également diffusé des images d'une autre manifestation pro-Assad sur la place des Omeyyades, à Damas, ainsi que de plusieurs rassemblements à Alep (nord), Lattaquié (ouest) et d'autres villes du pays, commentant ainsi ses reportages: "Le peuple syrien remplit les places de la patrie et annonce son refus de la décision de la Ligue arabe".

Samedi, la Ligue arabe a suspendu la participation de la Syrie à ses réunion et l'a menacée de sanctions - un camouflet sévère pour Damas. La raison? Le refus du régime d'appliquer comme promis le plan arabe de sortie de crise, qui prévoit en premier lieu un arrêt des violences.

Après cette décision, plusieurs centaines de manifestants s'étaient rassemblés dès samedi soir devant les ambassades du Qatar et de l'Arabie saoudite à Damas.

L'ambassade saoudienne a été attaquée, selon l'agence officielle saoudienne Spa: plusieurs manifestants se sont introduits dans les locaux de la chancellerie, détruisant ses fenêtres et saccageant ce qu'il y avait à l'intérieur.

D'autres manifestants ont forcé la grille de l'ambassade qatarie et sont montés sur le toit, enlevant le drapeau du Qatar pour le remplacer par le drapeau syrien.

Le vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires