La Roumanie dans la zone euro en 2019 ? Ce n'est "plus faisable"

30/09/15 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Belga

Une adhésion de la Roumanie à la zone euro en 2019, comme envisagé jusqu'ici par Bucarest, n'est "plus faisable", a déclaré mercredi le gouverneur de la banque centrale (BNR) Mugur Isarescu.

La Roumanie dans la zone euro en 2019 ? Ce n'est "plus faisable"

© REUTERS

Selon lui, pour adopter la monnaie unique en 2019, la Roumanie devrait entrer dans l'"antichambre de la zone euro", à savoir le mécanisme ERM II, au plus tard en juin 2016, or "les préparatifs à cet effet sont compliqués".

"Avant toute décision, avant de fixer une nouvelle date, nous devons rédiger une feuille de route qui soit assumée par tous les partis politiques, y compris par l'opposition", a souligné le gouverneur.

La Roumanie, l'un des pays les plus pauvres de l'Union européenne, a à plusieurs reprises exprimé le souhait de rejoindre la zone euro à l'horizon 2018-2019.

Le Premier ministre Victor Ponta avait déclaré en décembre que ce pays remplissait les cinq critères d'admission, dont un déficit public inférieur à 3% du produit intérieur brut et une dette publique inférieure à 60% du PIB.

Il avait toutefois souligné que, "en ce qui concerne les critères réels, nous ne sommes pas en mesure de résister à la concurrence dans la zone euro", insistant sur le besoin impératif d'améliorer les investissements et les infrastructures du pays.

Alors que le salaire moyen brut s'élève à peine à 540 euros par mois, les Roumains sont devenus encore plus réticents à une adoption rapide de l'euro depuis l'éclatement de la crise grecque.

En savoir plus sur:

Nos partenaires