La recherche du Boeing démarre en Chine et dans l'Océan indien

18/03/14 à 07:51 - Mise à jour à 07:51

Source: Le Vif

Dix jours après la disparition du Boeing 777, la Chine a entamé des opérations de recherche sur son propre territoire, a indiqué mardi un responsable chinois, ajoutant que rien n'impliquait des passagers chinois dans un détournement.

La recherche du Boeing démarre en Chine et dans l'Océan indien

© Reuters

La Chine a engagé des recherches dans les régions du pays situées "dans le corridor aérien nord" des trajectoires possibles suivies par l'appareil après sa disparition le 8 mars, a déclaré l'ambassadeur chinois en Malaisie, Huang Huikang.

Par ailleurs, l'enquête sur les passagers chinois n'a mis au jour aucun élément "prouvant que des passagers chinois aient pu détourner l'avion ou être les auteurs d'un attentat", a précisé M. Huang. Sur les 239 personnes à bord du vol MH370 de Malaysia Airlines, qui reliait Kuala Lumpur à Pékin, 153 étaient des ressortissants chinois.

Samedi, les autorités malaisiennes avaient annoncé que la désactivation des systèmes de communication et le changement de trajectoire de l'avion vers l'Océan indien étaient "cohérents avec une action délibérée de quelqu'un" dans le cockpit de l'avion, qui a continué de voler près de sept heures. La dernière position connue du Boeing 777, selon un signal satellitaire, suggère des trajectoires soit vers le sud, le long d'un arc allant de l'Indonésie au sud de l'Océan indien, soit vers le nord, sur un arc allant du nord de la Thaïlande au Kazakhstan.

Les recherches se concentrent désormais sur ces deux corridors aériens, des régions de l'ouest de la Chine --Tibet et Xinjiang-- se situant dans la zone couverte par le "couloir nord".

L'Océan indien passé au crible

Les opérations lancées dans l'océan Indien pour tenter de retrouver la trace du Boeing 777 de la Malaysia Airlines prendront "quelques semaines", a déclaré mardi le responsable australien des opérations.

La zone de recherche couvre 600.000 m2 autour d'un point situé à environ 3.000 km au sud-ouest de la ville de Perth, sur les côtes occidentales de l'Australie.

La dernière position connue du Boeing, selon un signal satellitaire, suggère des trajectoires soit vers le sud, le long d'un arc allant de l'Indonésie au sud de l'océan Indien, soit vers le nord, sur un arc allant du nord de la Thaïlande au Kazakhstan. L'Australie a été chargé des recherches de surface dans l'océan Indien avec l'appui d'avions américains et néo-zélandais. "Ces recherches vont être difficiles (...). C'est une aiguille dans une botte de foin", a prévenu John Young, chef des opérations de l'Autorité de sécurité maritime australienne. "Cela prendra au moins quelques semaines", a-t-il ajouté.

Nos partenaires