David Engels
David Engels
Historien.
Opinion

10/04/18 à 10:20 - Mise à jour à 10:21
Du Le Vif/L'Express du 29/03/18

"La pensée politiquement correcte s'est pétrifiée. Et c'est mauvais signe"

La liberté d'expression - ce bien suprême si souvent associé aux " valeurs européennes " - se trouve de plus en plus menacée depuis quelque temps, et le danger est si insidieux qu'il risque de mener à la perte de notre démocratie elle-même. L'Allemagne est, une fois de plus, au centre de l'attention.

Que ce soit la censure des médias sociaux dictée par le gouvernement, les livres retirés " volontairement " des librairies ou des listes des ventes (le cas Rolf Peter Sieferle, l'an dernier, avec son Finis Germania dénonçant notamment " le mythe Auschwitz "), le refus de publier des comparaisons entre le déclin de l'Europe et celui de l'empire romain (le cas Alexander Demandt), la diffamation de romanciers ou d'académiques conservateurs modérés (les cas Simon Strauss, Jörg Baberowski ou, il y a quelques jours, Uwe Tellkamp : Goncourt allemand en 2008 avec son roman La Tour, il a déclaré lors d'un débat à Dr...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires