La nouvelle armée du tout-puissant Xi Jinping

18/04/18 à 10:05 - Mise à jour à 10:10
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

La Chine poursuit la modernisation de son outil militaire. La compétition stratégique avec les Etats-Unis est lancée.

Au début de mars dernier, pour la première fois depuis plus de quarante ans, un porte-avions américain jette l'ancre dans un port du Vietnam : l'USS Carl Vinson étire ses 333 mètres de longueur dans la baie de Da Nang. Matches amicaux de football et de basket-ball, visites auprès de victimes de l'agent orange, le pesticide utilisé par les forces américaines pendant la guerre du Vietnam... Cette escale historique symbolise le rapprochement entre les ennemis d'hier, marqué de manière spectaculaire par la visite de Barack Obama sur place, en 2016. L'ancien président avait levé l'embargo sur les ventes d'armes à Hanoï. Mais le véritable message est ailleurs. En dépêchant son porte-avions dans les eaux du Vietnam, l'US Navy démontre à son allié qu'elle est de retour en mer de Chine méridionale. Un signal rassurant, alors que Pékin ne cesse de construire des îlots artificiels dans les archipels des Paracels et des Spratleys, capables d'accueillir des installations militaires - au grand dam du Vietnam, de la Malaisie ou des Philippines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires