La neige sème la pagaille dans le ciel européen

20/12/10 à 08:13 - Mise à jour à 08:13

Source: Le Vif

Des milliers de passagers étaient piégés dans les aéroports ce matin, en particulier ceux de Londres et Paris, par les chutes de neige qui ont désorganisé le trafic aérien en Europe en plein départ pour les vacances de Noël.

La neige sème la pagaille dans le ciel européen

© Belga

A Francfort, Bruxelles, Amsterdam, Paris ou Londres, de nombreux voyageurs ont passé leur deuxième nuit dans les aérogares, où matelas et lits de camp avaient été installés et des couvertures distribuées.

Alors que la grogne montait parmi les passagers en souffrance, les responsables d'Heathrow, premier aéroport du monde pour le trafic voyageurs, ont annoncé que retards et annulations de vols allaient se poursuivre durant les prochains jours.

La Grande-Bretagne est en passe d'enregistrer le mois de décembre le plus froid depuis 1910. Dans la nuit de samedi à dimanche, le mercure est tombé jusqu'à - 19,5 °C dans l'East Midlands, dans le centre de l'Angleterre.

Routes et transports ferroviaires étaient également affectés, notamment dans le sud-est de l'Angleterre. Six Eurostar reliant la Grande-Bretagne à la France et à la Belgique ont été supprimés dimanche.

Au total, dans les différentes aérogares autour de Paris, environ 13.000 voyageurs attendaient encore leur avion dimanche soir et entre 5.000 et 6.000 devaient passer la nuit dans l'aéroport de Roissy, où la situation devrait rentrer progressivement dans "la normale" lundi, selon une source aéroportuaire.

L'aéroport de Bruxelles, de son côté, estimait "à environ 1.500" le nombre des passagers qui allaient devoir y passer la nuit.

A Francfort, où les pistes étaient ouvertes en alternance, plus de 540 vols ont été annulés et les salles d'enregistrement étaient encombrées de passagers.

Brussels Airport tout à fait opérationnel


L'aéroport national était tout à fait opérationnel lundi matin, malgré les conditions climatiques hivernales et les nouvelles chutes de neige de la nuit, a indiqué le porte-parole de Brussels Airport, Jan Van der Cruysse.

Le trafic aérien est à nouveau possible vers Londres-Heathrow, mais il reste limité à quelques vols par heure. "Nous espérons assurer aujourd'hui sinon tous les vols vers Londres, au moins un certain nombre", a-t-il précisé.

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe, a en outre donné une autorisation exceptionnelle pour permettre certains vols de nuit.

Les aéroports de Charleroi et de Liège à nouveau ouverts


Fermé depuis dimanche 14h00 en raison des précipitations hivernales, l'aéroport de Liège a rouvert ses portes lundi à 5h00, a indiqué son porte-parole, Christian Delcourt.

Les équipes de l'aéroport étaient à pied d'oeuvre lundi matin pour remettre l'aéroport en état et notamment déneiger les accès ou les parkings des avions.

Dimanche, quinze vols ont été annulés ou postposés à l'aéroport liégeois, dont un vol passager à destination de Tel-Aviv qui était prévu à 18h00, a expliqué Christian Delcourt, contacté par l'agence
Belga. Ce vol a été reprogrammé lundi, à 8h00.

Dimanche, un vol de la compagnie Ryanair à destination de Charleroi et un autre vol de Luxair avaient été déviés vers Liège airport, soit entre 250 et 300 passagers au total.

La situation semble se normaliser lundi matin à l'aéroport de Charleroi, mais on n'exclut pas de nouvelles perturbations dans la journée, selon David Gering, le porte-parole de BSCA.

Plusieurs dizaines de vols, tant à l'arrivée qu'au départ, ont pu être assurés depuis le début de la journée de lundi, indique David Gering, qui précise que l'aéroport de Charleroi a même bénéficié de deux vols de diversions, dont l'un en provenance de Brussels Airlines.

Il n'est cependant pas exclu qu'en fonction de la météo, des perturbations soient enregistrées en cours de journée, indique encore le porte-parole de l'aéroport carolorégien.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires