La neige perturbe la Russie et l'Ukraine

04/12/12 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif

De nouvelles fortes chutes de neige se sont abattues mardi sur Moscou et l'Ukraine, provoquant des embouteillages monstres dans la capitale russe et plongeant dans le noir plus de 300 localités ukrainiennes.

La neige perturbe la Russie et l'Ukraine

© Reuters

En Russie, des embouteillages s'étendaient sur des dizaines de kilomètres mardi matin à Moscou et à sa périphérie, alors qu'il ne cessait de neiger depuis lundi soir. Les autorités ont appelé les automobilistes à laisser leur voiture et à se déplacer en métro pour ne pas aggraver la situation, selon l'agence Itar-Tass.

La semaine dernière avait déjà été marquée par d'interminables embouteillages à Moscou, après des chutes de 40 centimètres de neige en deux jours, un niveau enregistré habituellement à la mi-janvier. Le week-end dernier, un bouchon de près de 200 kilomètres et plus de 4.000 véhicules s'est aussi formé sur la route Moscou-St-Pétersbourg, suscitant de nombreuses critiques contre les autorités.

300 localités plongées dans le noir en Ukraine

Des fortes chutes de neige ont également touché l'Ukraine, plongeant dans le noir plus de 300 localités et perturbant le trafic routier dans le centre et l'ouest du pays, a annoncé mardi le ministère des Situations d'urgence.

Des chutes de neiges accompagnées de rafales de vent lundi et mardi ont coupé l'électricité dans 302 localités situées dans 14 des 27 régions du pays, selon un communiqué. Les régions de Kherson (sud) et de Kiev sont les plus touchées, selon la même source.

Kiev, où il a commencé à neiger fortement lundi après-midi, s'est aussitôt retrouvé en proie à des embouteillages monstres. Les services de secours ont par ailleurs aidé à dégager une cinquantaine de voitures, bloquées par la neige et le verglas sur des routes du centre et de l'ouest du pays, a ajouté le ministère.

Enfin, à Odessa (sud), trois personnes ont été légèrement blessées par des chutes d'arbres, arrachés par la tempête, ont indiqué les autorités locales, citées par Interfax.

En savoir plus sur:

Nos partenaires