15/04/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:42
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

La mort très virtuelle de la langue anglaise en Europe

Le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne a suscité certains fantasmes sur la langue anglaise. Certains voient le français reprendre la place dominante qu'il détenait dans les institutions européennes dans les années 1950 et 1960.

D'autres songent à établir la suprématie de l'allemand. Les politiciens se sont engouffrés dans cette brèche. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, déclarait récemment que l'anglais " perdait de son importance ". Le président français, Emmanuel Macron, a eu son petit couplet obligé à l'Académie française. La CDU, le parti de la chancelière allemande, Angela Merkel, a ses commentaires linguistiques à finalité électorale aussi.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires