La ministre italienne Cécile Kyenge bombardée de bananes

29/07/13 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Le Vif

La première ministre italienne d'origine congolaise Cécile Kyenge fait régulièrement l'objet d'agressions racistes. Lors d'un rassemblement de son parti démocratique (PD) à Cervia dans le Nord de l'Italie, des inconnus ont lancé des bananes dans la direction de la ministre. Les coupables ont réussi à s'échapper.

La ministre italienne Cécile Kyenge bombardée de bananes

© Reuters

Tout comme lors des précédents incidents, Kyenge a réagi sereinement en qualifiant l'attaque de "claque pour la pauvreté" et de "gaspillage de biens de consommation". Elle a été soutenue et approuvée par une grande partie de l'opinion publique italienne. Elle bénéficiera d'une protection renforcée.

Orang-outan

Il y a quelques semaines, l'homme politique Calderoli de la Ligue du Nord l'avait comparée à un orang-outan et suscité une tempête de protestations. Ses excuses n'ont fait qu'empirer la situation : "Je compare souvent les hommes aux animaux" a-t-il déclaré. Ainsi, il trouve que le premier ministre Enrico Latta "ressemble à un héron" alors que le ministre de l'Intérieur fait penser à "une grenouille".
Kyenge raconte qu'elle est de plus en plus souvent victime de moqueries et de menaces sur internet et dans la vie publique.

Violée

Un politique local a récemment déclaré sur Facebook que Kyenge "devrait être violée afin qu'elle puisse comprendre la douleur ressentie par les victimes d'un crime". En effet, certains politiques considèrent les immigrés comme responsables du taux de criminalité élevé.

Le député européen Mario Borghezio l'a qualifiée de "ménagère fantastique" mais pas de "ministre". Il lui a également reproché de vouloir imposer "les traditions des tribus" à l'Italie et affirmé que les Africains n'ont pas engendré de "grands génies".

Cécile Kyenge s'est déjà fait traiter de "singe congolais", de "zoulou" et d'"anti-italienne noire".

Kyenge vit en Italie depuis 1983. Elle a étudié la médecine, acquis la nationalité italienne et a travaillé comme ophtalmologue à Modène. Elle est l'une des sept ministres féminines du gouvernement. Les attaques racistes subies par la ministre ravivent le malaise ressenti par de nombreux Italiens à l'égard des immigrés. En temps de crise, certains Italiens considèrent les immigrés comme responsables de la situation économique catastrophique du pays.

TE

En savoir plus sur:

Nos partenaires