La marine française loue la contribution apportée par la frégate belge Leopold 1

05/12/15 à 15:00 - Mise à jour à 15:38

Source: Belga

Le commandant du groupe aéronaval constitué autour du porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle, le contre-amiral René-Jean Crignola, a salué l'apport de la frégate belge Léopold I au dispositif qu'il dirige, a indiqué samedi le ministère de la Défense à Bruxelles.

La marine française loue la contribution apportée par la frégate belge Leopold 1

La frégate Leopold dans la port de Zeebruge. © BELGA

"Je vous félicite pour la qualité remarquable de la contribution du Léopold I à l'action du groupe aéronaval. Il lui apporte une vraie plus-value opérationnelle avec une dynamique et un état d'esprit exceptionnel, qui ont largement contribué au succès de ces premiers jours", a affirmé l'amiral Crignola, lors d'une visite jeudi à bord de la frégate, selon un communiqué du service de presse de la Défense.

Depuis son départ de Toulon (sud de la France) le 18 novembre, la frégate F930 Léopold I, doté d'un équipage de 142 personnes, fait partie de la ceinture de protection du Charles de Gaulle. Il s'agit du premier bâtiment étranger contribuant à l'opération française Chammal, actuellement en cours dans l'est de la mer Méditerranée, précise la Défense.

Les chasseurs-bombardiers Rafale et Super Étendard de la Marine française, embarqués sur le porte-avions, mènent depuis le 23 novembre des raids contre le groupe terroriste État islamique (EI) en Irak et Syrie, en riposte aux attentats commis le 13 novembre à Paris par des djihadistes, faisant 130 morts.

"Dans ce cadre, le Léopold I s'est parfaitement intégré au groupe aéronaval français, symbolisant et renforçant ainsi la lutte commune contre le terrorisme", a ajouté l'amiral français, qui commande la Task Force 473, articulée autour du porte-avions.

L'escorte du Charles de Gaulle, dont le Léopold I, assure une défense réactive contre les menaces aériennes, de surface et sous-marines.

"La caractéristique multifonctionnelle de la frégate belge offre au groupe (aéronaval TF 473, NDLR) une contribution dans chacun de ces domaines de lutte. Nous bénéficions aussi entièrement de cette nouvelle expérience enrichissante que nous offre ce cadre d'opération exceptionnel", a pour sa part indiqué le commandant du Léopold 1, le capitaine de frégate Luc J.J. De Maesschalck, cité par le même communiqué.

Le président français François Hollande a annoncé vendredi, lors d'une visite-surprise à bord, que le Charles de Gaulle et son groupe d'escorte, actuellement en Méditerranée orientale, se déploieront "dans quelques jours" dans le Golfe persique pour prendre durant quelques semaines la relève d'un porte-avions américain, comme au printemps 2015, et assurera la coordination des bâtiments déployés dans la zone.

Nos partenaires