La Hongrie et la Croatie utilisent les subsides européens pour refouler les réfugiés

21/09/15 à 12:28 - Mise à jour à 12:43

Source: De Morgen

Selon une information relayée par le quotidien De Morgen, la Hongrie et la Croatie utilisent les millions d'euros reçus de l'UE destinés à l'asile, la migration et à la coopération transfrontalière pour repousser les réfugiés.

La Hongrie et la Croatie utilisent les subsides européens pour refouler les réfugiés

© REUTERS

D'après De Morgen, en décembre dernier, la Commission européenne a donné 1,2 million d'euros issus du Fonds Asile, Migration et Intégration à la Hongrie pour "des moyens administratifs et humains destinés à l'accueil de demandeurs d'asile". Pour la période 2014-2020, le gouvernement hongrois percevra plus de 60 millions d'euros supplémentaires pour l'accueil de demandeurs d'asile. Malgré ces subsides, la police hongroise refoule les réfugiés et pose une clôture de barbelés à sa frontière avec la Croatie.

La Hongrie se défend en affirmant que la clôture qui longe sa frontière avec la Serbie est financée par son budget intérieur.

La Croatie perçoit également des fonds pour sa politique d'asile, de migration et de frontières : au cours des six prochaines années, elle devrait bénéficier d'une enveloppe de 52,7 millions d'euros. Au lieu d'accueillir les réfugiés, Zagreb préfère pourtant les acheminer en bus vers la Hongrie, au grand dam de Budapest.

Plusieurs voix en Autriche et en Allemagne s'élèvent pour sanctionner financièrement les états membres qui refusent d'accueillir les réfugiés. Pour l'instant, la Commission ne souhaite pas réduire les subsides. "La Commission préfère les motivations aux sanctions" a déclaré son porte-parole Margaritis Schinas la semaine dernière.

CB

En savoir plus sur:

Nos partenaires