La Hongrie demande de l'aide à l'UE, le bilan s'alourdit

08/10/10 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Le Vif

La Hongrie, frappée par un grave accident industriel qui a commencé à affecter l'écosystème de la branche principale du Danube, a officiellement demandé jeudi soir l'aide de la protection civile européenne. Le bilan s'est alourdi à cinq morts. Par ailleurs, les effets de la pollution dans le Danube semblaient se normaliser lentement.

La Hongrie demande de l'aide à l'UE, le bilan s'alourdit

© EPA

Le bilan s'est alourdi à cinq morts, contre quatre auparavant. La personne, un homme âgé, a succombé à ses blessures occasionnées par la coulée de boue rouge toxique, selon les services de secours et la direction de l'hôpital de Veszprem où il était soigné.

La marée de boue rouge avait tué quatre personnes lundi, dont une petite fille de 14 mois, et fait plus de 150 blessés. Trois personnes sont toujours portées disparues.

Demande d'aide

Les autorités hongroises ont demandé l'envoi de "trois à cinq experts" spécialisés dans le domaine des boues toxiques, de la décontamination et de l'environnement.

"La Hongrie a été touchée par une catastrophe environnementale.
Des catastrophes comme celle-ci ne s'arrêtent pas aux frontières et une réponse européenne coordonnée peut aider à fournir l'assistance la plus efficace possible. J'appelle tous les Etats membres de l'UE à répondre avec générosité à la demande de la Hongrie", a dit la commissaire à l'aide d'urgence, Kristalina Georgieva.

Le mécanisme européen de protection civile, auquel participent 31 Etats (UE-27 plus la Croatie, l'Islande, le Lichtenstein et la Norvège), facilite la coopération en matière de réaction aux catastrophes.

Dans le cadre de ce mécanisme, les ressources sont mises en commun et peuvent être mobilisées pour venir en aide aux pays frappés par des catastrophes partout dans le monde. Une fois déclenché, le mécanisme assure la coordination des interventions d'aide à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne.

La Commission européenne coordonne ces activités. Depuis sa création, en 2001, le mécanisme a été déclenché lors de catastrophes touchant des États membres (comme les incendies de forêts dans le sud de l'Europe, en 2009), mais aussi ailleurs dans le monde, comme récemment lors des tremblements de terre en Haïti et au Chili.

La situation se normalise lentement dans le Danube

Les effets de la pollution dans le Danube semblaient se normaliser lentement en Hongrie. Vendredi matin, le niveau PH du Danube à Komarom (80 km à l'ouest de Budapest) était de 8,4, a indiqué l'un des experts qui effectuent des mesures régulières dans le fleuve. Ce chiffre est légèrement supérieur à la normale, mais n'a plus d'effets nocifs sur l'écosystème, selon lui.

Dans le confluent de la rivière Raab et du Danube ce niveau est en revanche de 9, et ici, des pertes de poissons sporadiques ont toujours été observées, mais beaucoup moins que jeudi.

Le Danube sous haute surveillance

La Serbie et la Croatie contrôlent de près le Danube mais aucun signe de pollution n'avait été constaté jeudi par ces deux pays situés en aval. "Nous suivons la situation minute par minute et nous avons renforcé les mesures (de surveillance) sur le Danube, en coopération avec les autorités hongroises", a déclaré le ministre serbe de l'Ecologie, Oliver Dulic, sur la chaîne de télévision d'Etat RTS. "Nous ne disposons pas d'informations pour l'instant indiquant que le Danube est pollué", a-t-il ajouté.

En Croatie voisine, les autorités ont commencé à surveiller de près le Danube, à proximité de Batina, près de la frontière avec la Serbie, ont indiqué les Services croates de protection et de secours dans un communiqué.

Les premiers échantillons d'eau du fleuve ont été prélevés et continueront de l'être quotidiennement la semaine prochaine en fonction des prochains développements, a ajouté le communiqué.

Le Danube est le deuxième plus grand fleuve d'Europe, après la Volga. Le flux toxique, provoqué par un accident industriel en Hongrie, a commencé à affecter l'écosystème de la branche principale du Danube où plusieurs poissons morts ont été observés, a-t-on indiqué de source officielle hongroise.

La Serbie et la Croatie sont limitrophes de la Hongrie. Le Danube se jette dans la mer Noire.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires