La Hongrie a fermé sa frontière avec la Croatie aux réfugiés

17/10/15 à 09:07 - Mise à jour à 09:35

Source: Belga

La Hongrie a fermé dans la nuit de vendredi à samedi, comme annoncé, ses principaux points de passage des migrants à sa frontière croate, dont de larges sections sont désormais bloquées par une imposante clôture de barbelés, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La Hongrie a fermé sa frontière avec la Croatie aux réfugiés

Des soldats hongrois patrouillent le long de la frontière avec la Serbie © REUTERS/Dado Ruvic

Trois points de passage sont concernés sur toute la longueur de la frontière entre les deux pays. Au poste de Zakany, un passage officieux en pleine campagne, les dernières ouvertures dans la clôture de barbelés ont été hermétiquement obstruées un peu avant 01H00 après le passage d'un dernier groupe de migrants, selon les journalistes de l'AFP. Les deux postes-frontières officiels de Beremend et Letenji restent ouverts pour les usagers présentant des papiers en règle mais empêchent les passages de migrants non munis de visas. "La "frontière vert" a été fermée, vous pouvez toujours franchir la frontière légalement et demander l'asile", a déclaré Zoltan Kovacs, un porte-parole du gouvernement hongrois joint par l'AFP. Budapest avait annoncé dans l'après-midi son intention de fermer dans la nuit sa clôture anti-migrants tout juste achevée, comme le pays l'avait fait il y a un mois à sa frontière avec la Serbie.

La Croatie va rediriger les migrants vers la Slovénie

Zagreb va rediriger les migrants qui transitent par son territoire vers la Slovénie après la décision de la Hongrie de fermer sa frontière avec la Croatie à minuit, a déclaré vendredi le ministre croate de l'Intérieur Ranko Ostojic.

"Nous allons rediriger le corridor (destiné aux migrants, ndlr) vers la Slovénie", a déclaré M. Ostojic à la presse. Le ministre a précisé que les migrants seraient à l'avenir transportés vers le nord de la Croatie où leur entrée en Slovénie se fera par trois passages frontaliers, deux routiers et un ferroviaire. "Nous allons transporter les migrants vers Cakovec, dans le nord, d'où ils franchiront la frontière vers la Slovénie par les passages routiers de Macelj et Mursko Sredisce et ferroviaire de Mursko Sredisce", a précisé M. Ostojic. En Slovénie voisine, la ministre de l'Intérieur Vesna Gyorkos Znidar a indiqué que des renforts policiers avaient été dépêchés à la frontière avec la Croatie. "Nous examinons (avec la Croatie, ndlr) la possibilité d'autoriser l'arrivée de migrants par un ou deux points de passage de la frontière et nous mettrons en place des capacités d'accueil en fonction de ce qui sera convenu", a déclaré Mme Gyorkos Znidar. De son côté, le ministre slovène des Affaires étrangères Karl Erjavec a assuré que Ljubljana ne prendrait aucune mesure particulière envers les migrants "tant que l'Allemagne et l'Autriche ne changeront pas d'attitude envers eux". Environ 185.000 migrants sont entrés en Croatie en provenance de la Serbie depuis le 15 septembre, date à laquelle Budapest a fermé sa frontière serbe.

La Slovénie suspend son trafic ferroviaire avec la Croatie avant l'arrivée des migrants

De leu r côté, les autorités slovènes ont suspendu vendredi les liaisons ferroviaires avec la Croatie voisine afin de se préparer à l'arrivée prévisible de nombreux migrants que Zagreb va rediriger vers la Slovénie après la décision de la Hongrie de leur fermer sa frontière à minuit, ont annoncé les chemins de fer slovènes.

"En raison de circonstances exceptionnelles, le trafic passager entre la Croatie et la Slovénie a été suspendu", indique la compagnie des chemins de fer slovènes sur son site internet. La compagnie précise que cette "réaction" à "la migration des réfugiés" a été prise "en coordination avec les pouvoirs publics". Cet arrêt de la circulation des trains réguliers, en vigueur depuis le début de soirée, devrait s'accompagner de la mise en place de moyens de transports spéciaux dédiés au transit des migrants sur le territoire slovène puisque c'est vers ce petit pays de l'UE que la Croatie va rediriger les migrants qui ne pourront plus passer par la Hongrie. Après la décision de Budapest de fermer aux migrants ses points de passage vers la Croatie, le gouvernement croate a annoncé qu'il allait créer, en coordination avec Ljubjana, un corridor vers la Slovénie, précisant que deux passages frontaliers routiers et un ferroviaire seraient spécialement organisés à cet effet. La Hongrie a annoncé plus plus tôt dans la journée qu'elle allait fermer aux migrants sa frontière avec la Croatie à minuit, au lendemain de l'achèvement d'une nouvelle clôture, comme elle l'avait fait à la mi-septembre avec la Serbie. La Slovénie avait déjà interrompu ses liaisons ferroviaires avec la Croatie en septembre, confrontée à un premier afflux de quelques milliers de migrants souhaitant se rendre en Europe occidentale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires