Lia van Bekhoven
Lia van Bekhoven
Correspondante à Londres pour Knack, BNR, la VRT, Terzake et Elsevier
Opinion

19/06/17 à 11:22 - Mise à jour à 13:53

"La Grenfell Tower carbonisée symbolise l'indifférence à l'égard de ceux qui n'arrivent pas à suivre économiquement"

On peut spéculer sur la responsabilité et la cause de l'incendie de Londres. Mais pas sur les politiques qui ont ignoré les recommandations d'experts en matière de prévention d'incendie, et qui ont menacé les habitants de la Grenfell Tower qui se plaignaient du danger d'incendie de poursuites judiciaires

"Le problème des Conservateurs, c'est qu'ils ne s'intéressent tout simplement pas aux gens qui louent. Et encore moins aux locataires d'habitations sociales". À l'époque, je pensais que c'était une conclusion d'un ténor du Labour incapable d'accepter d'avoir été battu par son rival de toujours, Boris Johnson, au "mayorat de la capitale". L'année dernière, Ken Livingstone (le maire de Londres de 2000 à 2008) était à Amsterdam pour la première d'une série documentaire sur le Royaume-Uni que j'avais aidé à produire. Londres n'a que deux priorités, m'a-t-il dit alors que nous nous promenions le long des canaux : les logements et les transports en public. Il trouvait qu'en ce domaine, son administration avait été assez efficace. Pour cette raison, l'écrivain et journaliste conservateur Charles Moore avait qualifié Livingstone de "seul politique de gauche du pays couronné de succès". Boris Johnson, "un paresseux" d'après Livingstone, l'avait regardé d'un air "sincèrement étonné" quand il avait parlé de l'importance de logements à louer abordables. "Quel est l'intérêt de locataires ?", aurait-il dit.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires