La Grande-Bretagne aussi redoute une pénurie d'électricité cet hiver

03/09/14 à 07:34 - Mise à jour à 07:34

Après la fermeture inattendue de plusieurs centrales, la Grande-Bretagne craint aussi de devoir faire face à une pénurie d'électricité cet hiver, indique la BBC mercredi.

La Grande-Bretagne aussi redoute une pénurie d'électricité cet hiver

La Grande-Bretagne craint de devoir faire face à une pénurie d'électricité cet hiver. © Belga

Le gestionnaire du réseau haute-tension britannique, National Grid, sonde actuellement les fournisseurs d'énergie afin de connaître les réserves disponibles en cas d'insuffisance énergétique cet hiver. National Grid assure qu'il agit uniquement par "précaution", étant donné que les prévisions restent "incertaines". La Grande-Bretagne a récemment dû fermer plusieurs centrales nucléaires et au charbon.

En cas de pénurie, l'une des solutions serait d'offrir des compensations aux entreprises grandes consommatrices d'énergie afin qu'elles diminuent leur consommation.

La Grande-Bretagne fait actuellement face à une diminution de sa capacité de production énergétique. Les vieilles centrales ferment leurs portes, tandis que les nouvelles installations ne sont pas encore fonctionnelles.

En Belgique, le gestionnaire du réseau haute-tension Elia estime qu'il existe un risque de pénurie de 49 heures entre le 1er novembre et le 31 mars, et, en cas d'hiver exceptionnel, de 116 heures.

En savoir plus sur:

Nos partenaires