La France renforce les contrôles à ses frontières après l'arrestation de Salah Abdeslam

19/03/16 à 21:53 - Mise à jour à 21:53

Source: Belga

La France a déployé des forces supplémentaires pour "optimiser" les contrôles à ses frontières, a annoncé samedi son ministre de l'Intérieur, jugeant "extrêmement élevé" le niveau de menace au lendemain de l'arrestation d'un suspect-clé des attentats de Paris.

La France renforce les contrôles à ses frontières après l'arrestation de Salah Abdeslam

© Reuters

Depuis le rétablissement des contrôles frontaliers le 13 novembre, soir des attaques fatales à 130 personnes à Paris, "près de 5.000 policiers" ont été déployés aux frontières, a dit Bernard Cazeneuve sur la chaîne de télévision privée TF1.

Or cette mesure a permis de contrôler environ six millions de personnes et d'en empêcher 10.000 personnes d'entrer sur le territoire, a-t-il souligné.

"Ce soir j'ai adjoint à ces 5.000 policiers des forces complémentaires pour optimiser encore ce contrôle, compte tenu des informations que nous avons échangées avec Interpol", a-t-il annoncé.

A la suite de l'arrestation vendredi à Bruxelles de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris, Interpol a conseillé à ses 190 pays membres une vigilance accrue aux frontières car des complices pourraient être tentés de fuir.

"Beaucoup de choses restent à faire" et "le niveau de menace, par delà ce réseau que nous sommes en train de démanteler, reste extrêmement élevé", a fait valoir le ministre français de l'Intérieur.

"Soyons prudents, et faisons en sorte que cette enquête puisse continuer à se déployer, par les auditions de Salam Abdeslam mais aussi par la poursuite de l'enquête concernant ceux qui doivent être encore interpellés", a-t-il ajouté.

En savoir plus sur:

Nos partenaires