La fille d'un haut responsable fuit la Corée du Nord

16/09/13 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Le Vif

La fille d'un haut responsable des forces de sécurité de Corée du Nord s'est réfugiée au Sud, une défection rare parmi les membres de l'élite dans l'unique pays au monde doté d'une dynastie communiste, a indiqué lundi un activiste.

La fille d'un haut responsable fuit la Corée du Nord

© Reuters

La jeune fille de 19 ans, identifiée par le seul nom de Han, est la fille d'un responsable des opérations de police dans la capitale Pyongyang, qui dépend du ministère de la Sécurité publique, a précisé à l'AFP un militant des droits de l'Homme qui l'a aidée à s'enfuir.

Han étudiait dans une université de Pékin lorsqu'elle a décidé de fuir en Corée du Sud en passant par un pays tiers -la route habituelle empruntée par les transfuges- en mai dernier, a ajouté le militant sous couvert d'anonymat.

Depuis son arrivée à Séoul, elle est soumise à une batterie d'examens par les services de renseignements sud-coréens. Les services de renseignements sud-coréens ont refusé de commenter cette information.

Si les fuyards sont arrêtés en Chine, ils sont renvoyés en Corée du Nord, où ils risquent une condamnation au camp de travail, voire l'exécution.

Pour ceux qui arrivent sains et saufs en Corée du Sud, le régime nord-coréen s'en prend souvent aux membres de la famille restés dans le pays.

La plupart des transfuges fuient la pauvreté et la faim. Les défections au sein de l'élite, qui bénéficie de nombreux avantages matériels, sont en revanche très rares.

Des soldats sud-coréens tuent un homme qui tentait de passer au Nord

Des soldats sud-coréens ont tiré sur un homme qui tentait de passer au Nord en traversant un fleuve, tuant cette personne, a annoncé lundi un porte-parole du ministère de la Défense. "Il a sauté dans le fleuve Imjin et a ignoré plusieurs avertissements lancés par les soldats sud-coréens", a déclaré le porte-parole à l'AFP. "Les soldats ont ouvert le feu et son corps a été récupéré".

L'homme, dont l'identité n'est pas encore connue, tentait probablement de passer au Nord, selon le porte-parole.

Ce type d'événement est extrêmement rare, d'abord parce que les cas de passage du Sud vers le Nord sont très peu fréquents.

Les passages se font habituellement du Nord vers le Sud, en passant par la Chine puis par un pays tiers, avant d'arriver en Corée du Sud.

Le fleuve Imjin marque une partie de la frontière occidentale entre les deux pays voisins, qui n'ont jamais signé de traité de paix après la guerre de Corée (1950-1953).

En savoir plus sur:

Nos partenaires