La femme à la robe rouge, symbole des protestations turques, obtiendra-t-elle justice?

17/01/14 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Le Vif

Le policier qui a aspergé de gaz lacrymogène la "femme à la robe rouge", une paisible manifestante turque, risque une peine de prison de trois ans.

La femme à la robe rouge, symbole des protestations turques, obtiendra-t-elle justice?

© Reuters

Selon la BBC, le policier est accusé d'utilisation de violence excessive à l'encontre de Ceyda Sungur, une jeune femme au comportement pacifique qui se tenait près de lui lors des protestations sur la place Taksim à Istanbul.

Les photos de l'incident ont fait le tour du monde grâce à la presse et aux réseaux sociaux, élevant la jeune manifestante au rang de symbole des protestations turques.

L'été passé, les manifestations contre le gouvernement ont coûté la vie à au moins six personnes et fait des milliers de blessés. Si initialement les actions visaient à empêcher l'abattage des arbres du parc Gezi près de la place Taksim, elles ont dégénéré en protestations contre le régime du premier ministre Recep Tayyip Erdogan suite aux interventions brutales de la police.

La jeune femme à la robe rouge symbolise également toutes les manifestantes féminines. Celles-ci se sentent menacées par le politique du gouvernement Erdogan qui encourage notamment le port du voile. Ainsi, les femmes dans les écoles islamiques sont à nouveau autorisées à porter le voile.

Nos partenaires