Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

04/03/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:14
Du Le Vif/L'Express du 03/03/17

"La famine... mais quelle famine ?"

Les crises alimentaires sur lesquelles les Nations unies tentent de mobiliser depuis quelques jours les bonnes volontés internationales semblent nous ramener dans les années 1980, au temps des concerts Live Aid de Bob Geldof en solidarité avec les victimes de la grande famine en Ethiopie. Sans la solidarité et les concerts.

D'est en ouest, le Yémen, la Somalie, le Soudan du Sud et le Nigeria sont désormais placés en état d'alerte dans l'espoir d'éviter le pire à des millions de personnes. Les phénomènes météorologiques El Niño et La Niña (pour les Somaliens) et une sécheresse hors norme favorisée par le réchauffement climatique (pour tous) fournissent une explication à l'aggravation de la situation. Mais l'action directe de l'homme y a aussi une importante part. La guerre civile au Yémen et au Soudan du Sud, la terreur des mouvements islamistes Shebab et Boko Haram en Somalie et au Nigeria ont provoqué ou aggravé l'exposition des populations civiles à une sous-alimentation aux conséquenc...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires