La déforestation dans le monde à travers une carte interactive

28/02/14 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Le Vif

Google, en partenariat avec l'Université du Maryland, a lancé le 20 février le premier observatoire mondial de la forêt.

La déforestation dans le monde à travers une carte interactive

© capture d'écran du site globalforestwatch

Google et ses partenaires ont dévoilé une base de données destinée à suivre les avancées de la déforestation, avec l'espoir d'intensifier la lutte contre l'un des facteurs majeurs du réchauffement climatique. La première version de cette plateforme a été mise en ligne la semaine dernière sur le site : "www.globalforestwatch.org". Il permet de se rendre compte de la disparition des forêts à travers le monde à partir d'images en haute résolution qui sont fréquemment actualisées. Ce sont les données recueillies par le satellite d'observation "Landsat" depuis bientôt 15 ans, qui sont à la base de cette carte interactive. Les informations ont aussi été récoltées grâce au "crowdsourcing". Les responsables ont en effet fait appel aux communautés locales pour apporter des informations précises et complémentaires sur la situation. Il aura fallu 650 000 clichés pour parvenir à établir deux cartes complètes de la couverture végétale mondiale, l'une autour des années 2000, l'autre en 2012. Les informations récoltées sont consultables gratuitement sur le site. "C'est une approche intéressante pour sensibiliser le grand public et les décideurs politiques à cette catastrophe écologique", explique Yann Kerr, directeur du Centre d'Etudes Spaciales de la Biosphère.

La Terre aurait perdu pas moins de 2,3 millions de kilomètres carrés de forêts entre 2000 et 2012, selon les informations accessibles sur la plateforme en ligne. La déforestation joue un rôle capital dans le changement climatique. Les forêts, qui occupent un tiers de la planète, fonctionnent comme des puits de carbone, assimilant ce gaz qui sans elle, partirait dans l'atmosphère. Or, les associations qui luttent contre la déforestation estiment que, chaque année dans le monde, une surface forestière équivalente à un quart de la France disparaît.

En savoir plus sur:

Nos partenaires