La Corée du Nord va redémarrer un réacteur nucléaire arrêté en 2007

02/04/13 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Le Vif

La Corée du Nord a annoncé mardi son intention de redémarrer un réacteur nucléaire arrêté en 2007 et laissé entendre qu'elle pourrait reprendre l'enrichissement d'uranium à des fins militaires, dans un contexte extrêmement tendu avec la Corée du Sud et les États-Unis.

La Corée du Nord va redémarrer un réacteur nucléaire arrêté en 2007

© Reuters

La Corée du Nord a précisé qu'elle "réaménageait et redémarrait" toutes les installations de son complexe nucléaire de Yongbyon dont un site d'enrichissement d'uranium et un réacteur de cinq mégawatts. Ce réacteur était la seule source de plutonium pour le programme nucléaire militaire du Nord, qui en disposerait encore suffisamment pour produire entre quatre et huit bombes.

Cette décision est conforme à la volonté de Pyongyang de "renforcer (son) arsenal nucléaire à la fois en qualité et en quantité" et nécessaire à la résolution de "graves" pénuries d'électricité, selon un porte-parole du programme d'énergie nucléaire nord-coréen cité par l'agence officielle KCNA.

Puissance nucléaire militaire depuis son premier essai en 2006, la Corée du Nord avait accepté en 2007 d'interrompre ses activités atomiques en échange d'une aide économique et de garanties de sécurité. Le processus semblait bien engagé depuis la désactivation de Yongbyon en juillet 2007 et la démolition de sa tour de refroidissement en juin 2008. Mais Pyongyang a toujours refusé les inspections de ses installations et s'était retiré en décembre 2008 des négociations à six sur son programme nucléaire associant la Chine, les Etats-Unis, le Japon, la Russie et les deux Corées.
La Corée du Nord a testé trois bombes nucléaires depuis 2006, s'attirant chaque fois les foudres de la communauté internationale.

Nos partenaires