La Corée du Nord prête pour son cinquième essai nucléaire

26/04/16 à 13:06 - Mise à jour à 13:04

Source: Belga

La Corée du Nord a achevé ses préparatifs pour un cinquième essai nucléaire qu'elle pourrait mener à tout moment, a déclaré mardi la présidente sud-coréenne alors que des informations de presse font aussi état d'un possible nouvel essai de missile à moyenne portée.

La Corée du Nord prête pour son cinquième essai nucléaire

Park Geun-Hye, présidente sud-coréenne. © Belga

Les inquiétudes vont croissant quant à la possibilité que la Corée du Nord procède à son cinquième essai nucléaire avant un congrès rarissime du Parti des travailleurs au pouvoir, prévu début mai.

Ce congrès, le premier en 36 ans, pourrait être l'occasion pour le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un de vanter les progrès des programmes nucléaire et balistique de son pays. "Nous estimons qu'ils ont achevé les préparatifs pour un cinquième essai nucléaire et qu'ils peuvent le mener quand ils le décident", a déclaré Park Geun-Hye lors d'une rencontre avec la presse sud-coréenne.

Un tel essai constituerait une nouvelle surenchère dans la provocation envers la communauté internationale, qui a déjà infligé à la Corée du Nord de lourdes sanctions après son essai nucléaire du 6 janvier.

S'il avait lieu, la communauté internationale ne manquerait pas de réagir avec sévérité, a ajouté la présidente. "Bien que les sanctions actuelles soient sévères, nous pouvons en imposer d'encore plus lourdes pour combler d'éventuelles lacunes". "La Corée du Nord fait de mauvais calculs. En ignorant les avertissements de la communauté internationale et en continuant ses provocations, elle ne défendra pas sa sécurité mais accélèrera sa propre chute", a-t-elle poursuivi.

Ces derniers mois, la Corée du Nord a revendiqué toute une série d'avancées techniques vers ce qui semble être l'objectif ultime de son programme nucléaire, la mise au point d'un missile balistique intercontinental (ICBM) équipé d'une tête nucléaire capable de frapper le continent américain. Mardi, l'agence sud-coréenne Yonhap a rapporté que Pyongyang préparait un essai imminent de tir de missile à moyenne portée Musudan, après l'échec cuisant d'un premier lancement voici dix jours. Les résolutions existantes de l'ONU interdisent à la Corée du Nord de mener tout programme balistique ou nucléaire.

Nos partenaires