La Corée du Nord impose une unique coupe de cheveux

26/03/14 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Le Vif

Tous les hommes de la Corée du Nord doivent désormais arborer la même coupe de cheveux que leur leader Kim Jong-un. C'est moche ? Qu'importe, c'est désormais obligatoire et dans la loi.

La Corée du Nord impose une unique coupe de cheveux

© AFP

La menace nucléaire rode et le monde s'inquiète des droits de l'homme inexistants dans son pays ? Le leader nord-coréen a visiblement d'autres priorités puisqu'une loi vient d'être promulguée qui oblige tous les hommes du pays a arborer la même coiffure que lui. Si cette obligation était déjà de rigueur dans la capitale, elle est désormais étendue à tout le pays.

Une coupe pourtant peu populaire

Au-delà d'un aspect esthétique dont on laisse chacun juge, la coupe a mauvaise réputation en Corée puisqu'elle est souvent associée aux contrebandiers chinois. Ce n'est pourtant pas la première limitation capillaire qui a été décrétée dans le pays. Auparavant, les Nord-Coréens n'avaient le choix qu'entre 28 coupes élues comme les plus confortables. Il y en avait 18 pour les femmes et 10 pour les hommes.

Pour les hommes la longueur ne pouvait dépasser les 5 centimètres et une visite tous les 15 jours chez son coiffeur était obligatoire. Des coiffures trop longues ou farfelues pouvant provoquer des problèmes de santé mentale. Des cheveux trop longs "pomperaient aussi la matière cérébrale", c'est pourquoi il existe une dérogation pour les vieillards déjà grabataires qui peuvent eux les laisser pousser jusqu'à 7 centimètres.
Il existe aussi une différence entre femme célibataire et femme mariée. Celles qui ont convolé en juste noce ont le droit à un peu plus de fantaisie. Moins discret qu'une bague, cela permet aussi de les distinguer facilement.

Mais tout cela est du passé puisque tous les hommes en Corée du Nord devront désormais s'afficher avec la fameuse coupe tendance dans les années 90 parmi la jeunesse de l'ouest. C'est-à-dire un peu plus long sur le dessus, séparé au milieu du crâne par une raie et rasé sur les côtés. Les raisons des changements des restrictions capillaires restent encore un peu floues. Ce serait soit pour améliorer l'image de marque du pays au travers des émissions télévisées d'état ou encore tout simplement parce que le leader trouvait les styles précédents d'un mauvais goût consommé.

Nos partenaires