La Commission propose une série de mesures pour assécher le financement du terrorisme

02/02/16 à 17:39 - Mise à jour à 17:38

Source: Belga

La Commission européenne s'est entendue mardi sur une série de mesures destinées à lutter contre le financement du terrorisme. Lutte contre le trafic de faune, inclusion des monnaies virtuelles dans la directive antiblanchiment ou encore fin des cartes prépayées, le plan d'action veut identifier les sources de financement et les assécher.

La Commission propose une série de mesures pour assécher le financement du terrorisme

© Belga

"Nous devons priver les terroristes des ressources qu'ils utilisent pour commettre leurs crimes odieux", a commenté le Premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans. Le plan s'articule autour de deux axes. Le premier vise à identifier et prévenir les mouvements permettant le financement du terrorisme, en intégrant les plate-formes d'échange de monnaie virtuelle dans la directive antiblanchiment de capitaux, en améliorant l'accès à l'information des cellules européennes de renseignement financier ou encore en s'attaquant aux risques liés à l'utilisation de moyens de paiement anonymisés. Le second axe vise à interrompre les sources de revenus des terroristes en luttant mieux contre le trafic de biens, de biens culturels et de faune, en renforçant la collaboration avec les pays tiers. Les premières mesures pourraient être appliquées immédiatement. Il s'agit notamment d'aider les pays du Moyen Orient à mettre en oeuvre les mesures de l'ONU en matière de sanctions et de gel des avoirs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires