La Commission propose 38 mesures pour éviter des tragédies comme celle de Lampedusa

04/12/13 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

La Commission européenne a présenté mercredi 38 propositions d'actions pour éviter à l'avenir de nouvelles tragédies comme celle survenue début octobre au large de Lampedusa et mieux répondre aux flux de migrants et de demandeurs d'asile.

La Commission propose 38 mesures pour éviter des tragédies comme celle de Lampedusa

© AFP

Après la catastrophe survenue au large de l'île italienne de Lampedusa, lors de laquelle 366 personnes avaient perdu la vie quand leur embarcation de fortune a chaviré, les pays européens avaient convenu de créer une task-force pour éviter qu'un tel drame se reproduise.

Après deux réunions, la Commission, qui présidait ce groupe de réflexion, propose 38 mesures pour "renforcer la solidarité et l'entraide afin d'éviter que d'autres migrants ne périssent en mer Méditerranée".

Elles s'articulent autour de cinq axes: la surveillance des frontières pour sauver des vies, par le biais de Frontex et d'un nouveau mécanisme de surveillance des frontières Eurosur, l'assistance et la solidarité envers les pays particulièrement exposés à ce type d'immigration, comme l'Italie et Malte, la lutte contre la traite des êtres humains et la criminalité organisée, la protection régionale et de nouvelles voies légales d'immigration en Europe et, enfin, un renforcement de la collaboration avec des pays tiers, comme l'Egypte, la Tunisie ou l'Azerbaïdjan par exemple.

La Commission propose par exemple que les marins qui portent secours à des migrants en détresse soient assurés de ne plus être punis, comme c'est le cas pour le moment en Italie.

L'Italie et d'autres pays méditerranéens, dont Malte en première ligne, vont bénéficier d'une "solidarité financière" du reste de l'Union, en recevant respectivement 30 millions et 20 millions d'euros pour les aider à faire face à l'afflux de migrants.

La situation en mer Méditerranée figure aussi au menu des ministres de l'Intérieur jeudi, pour le Conseil européen Justice et Affaires intérieures. Ils discuteront du rapport de la Commission et examineront les mesures proposées.

Nos partenaires