La Centrafrique va engager "des poursuites" contre les militaires soupçonnés de viols

06/05/15 à 21:07 - Mise à jour à 21:07

Source: Belga

La Centrafrique va engager des "poursuites" contre des militaires français soupçonnés de viol d'enfants à Bangui, a déclaré mercredi le ministre de la Justice Aristide Sokambi, lors de la première réaction officielle du gouvernement centrafricain à ce sujet.

La Centrafrique va engager "des poursuites" contre les militaires soupçonnés de viols

Un soldat français lors de l'opération Sangaris en Centrafrique © AFP

"Des poursuites vont être engagées (...) c'est quand même des actes très graves (...) J'insiste sur le fait qu'il ne faut pas d'amalgame, ce n'est pas Sangaris, ce n'est pas la France. C'est des individus, c'est des militaires et c'est contre ceux-là que nous nous insurgeons", a affirmé le ministre à propos des accusations de viols sur mineurs commis en 2014 dans un camp de déplacés, situé près de l'aéroport M'Poko et du camp de l'opération militaire française Sangaris.

En savoir plus sur:

Nos partenaires