La carte mouvante des continents de plastique (vidéo)

30/09/15 à 14:35 - Mise à jour à 16:26

Source: Le Point

Selon des estimations "optimistes", près de 8 millions de déchets plastiques finissent chaque année dans les océans. Mais la réalité serait plus proche des 13 millions de tonnes. Une simulation de la Nasa montre l'étendue et les déplacements de ces monstrueuses îles de déchets.

La carte mouvante des continents de plastique (vidéo)

© Reuters

Une étude publiée dans le magazine PLOS ONE estime que la totalité des détritus flottant sur l'ensemble des mers s'élève à 269 000 tonnes. Ceux-ci se réuniraient en 5 principales îles de déchets, aussi appelés vortex, qui se promènent au gré des courants dans les océans. Le plus grand a été découvert en 1997. Il aurait une surface d'environ 4.3 millions de mètres carrés et se trouve entre les côtes d'Hawaï et d'Amérique du Nord. Les quatre autres se trouvent dans l'Océan Indien, dans le pacifique et l'Océan Atlantique. Ils peuvent atteindre une dizaine de mètres de profondeur, mais ne se représentent pas comme une masse compacte sur laquelle on pourrait se déplacer. C'est plus une soupe de déchets composés de fragments dépassant rarement les 5 millimètres. Ils ont été réunis par la force centripète des courants, ce qu'on appelle les gires océaniques, qui entrainent lentement les déchets vers le centre de la spirale. Cette carte interactive de la Nasa montre les mouvements des déchets et est basée sur des données récoltées durant 35 ans par des bouées.

Il est à noter qu'une estimation exacte du nombre de tonnes de plastiques présent dans les océans est néanmoins rendue difficile par le fait qu'un pourcentage a coulé au fond des flots et que d'autres sont coincés dans les glaces.

Le plastique en quelques chiffres

En 30 ans, le nombre d'emballages plastiques a été multiplié par 30. Un sac plastique ne sert en moyenne que 20 minutes avant de devenir un déchet. Moins de 10% des plastiques sont recyclés. Le plastique a une persistance de plusieurs centaines d'années.

Ces continents de plastiques sont dangereux pour la flore et la faune. Notamment pour les tortues qui prennent les sacs pour des méduses. Selon Greenpeace, cité par Le Monde, un million d'oiseaux et 100 000 mammifères marins meurent chaque année de l'ingestion de plastiques. 10 % des espèces marines auraient ingéré du microplastique selon une étude menée par le biologiste britannique Richard Thompson. Heureusement, ces dernières arriveraient en grande partie à le rejeter.

Plus inquiétant encore, ces nouveaux "biotopes" favoriseraient l'avènement d'espèces invasives qui perturberaient les écosystèmes.

Comme nettoyer les océans est pour l'instant pratiquement impossible, il faut veiller à diminuer la consommation de plastique et à un meilleur recyclage de ce dernier. 80% des déchets que l'on retrouve dans les océans viennent des continents. Plus de la moitié du plastique des océans vient de seulement 5 pays : la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam et le Sri Lanka.

En savoir plus sur:

Nos partenaires