La Belgique pour la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes

11/02/15 à 18:59 - Mise à jour à 18:58

Source: Belga

La Belgique plaide en faveur de la reprise des négociations de paix entre Israël et les Palestiniens en vue d'une solution "à deux États", dont un État palestinien indépendant, a affirmé mercredi après-midi le Premier ministre Charles Michel en recevant le président palestinien Mahmoud Abbas, qui a dénoncé les "entraves" mises par l'Etat hébreu.

La Belgique pour la reprise des négociations de paix israélo-palestiniennes

© BELGA

"Cela a été l'occasion pour nous de dire à quel point le gouvernement belge soutient les processus de reprise des négociations de paix. Nous sommes totalement convaincus que l'on doit travailler pour une solution politique dans le cadre d'une solution à deux Etats", a-t-il affirmé devant la presse à l'issue de l'entretien au Lambermont, la résidence de fonction du Premier ministre à Bruxelles.

Ces difficiles négociations de paix visant "un règlement négocié du conflit sur la base d'une solution à deux Etats" sont à l'arrêt depuis neuf mois, alors que les Palestiniens ont multiplié les tentatives de reconnaissance de leur Etat au sein d'instances internationales - la dernière en date étant leur adhésion début janvier à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye - et qu'Israël a durci le ton à l'approche des élections législatives anticipées du 17 mars prochain convoquées par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour tenter de conforter son assise parlementaire.

M. Michel a mentionné la résolution sur la reconnaissance de la Palestine en tant qu'Etat approuvée jeudi dernier par la Chambre en séance plénière et qui "confie au gouvernement l'appréciation du moment le plus pertinent et le plus utile" pour procéder à la reconnaissance effective de l'Etat palestinien.

Nos partenaires