La Belgique autorise la remise à l'Italie d'un patron de la mafia calabraise

27/06/16 à 21:24 - Mise à jour à 21:51

Source: Belga

L'homme suspecté d'être le mafioso italien Sebastiano Signati (49 ans) peut être remis à l'Italie, a décidé la Chambre des mises en accusation lundi. La défense va se pourvoir en appel. "Notre client n'est pas Sebastiano Signati et nous nous opposons donc à sa remise (à l'Italie)", a précisé l'avocat Jan Swennen.

La Belgique autorise la remise à l'Italie d'un patron de la mafia calabraise

Police de Caserte en liesse après l'arrestation du chef de la mafia, Michele Zagaria en décembre 2011 © Reuters

Sebastiano Signati appartient à la 'Ndrangheta, un clan de la maffia issu de la Calabre (sud-ouest). La justice italienne l'a condamné par défaut à respectivement 17 et 9 années de prison dans deux affaires. Sur base de ces jugements, deux mandats d'arrêt européens ont été émis contre lui.

En décembre de l'année passée, un homme a été arrêté dans un hôpital à Bruxelles, il est suspecté d'être Sebastiano Signati. Il aurait vécu onze ans dans la clandestinité à Meise. Son nom était apparu dans une enquête du parquet du Limbourg dans une affaire de trafic international à grande échelle de stupéfiants.

L'Italie a demandé son transfert. La chambre du conseil de Tongres avait déclaré le mandat d'arrêt européen exécutoire mais Sebastiano Signati avait fait appel. Il affirme ne pas être le mafioso recherché, bien qu'une analyse de ses empreintes indique le contraire. La chambre des mises en accusation a déclaré son appel lundi infondé. Son avocat a indiqué qu'il saisirait la cour de cassation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires