La BBC sous pression après un scandale d'abus sexuels

23/10/12 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Le Vif

L'affaire a éclaté au début de mois d'octobre, lorsque la chaine de télévision privée ITV a diffusé un documentaire intitulé "L'autre visage de Jimmy Savile", contenant les témoignages de cinq femmes affirmant avoir été agressées sexuellement par le présentateur britannique vedette alors qu'elles étaient mineures.

La BBC sous pression après un scandale d'abus sexuels

© Capture d'écran YouTube

Connu pour ses cheveux blond platine, ses costumes tape-à-l'oeil et ses cigares, Jimmy Savile, mort en octobre 2011 à l'âge de 84 ans, était une vedette de la BBC, où il animait les émissions "Jim'll Fix It" et "Top of the Pops". Il était aussi engagé dans des causes humanitaires, pour lesquelles il avait été anobli par la reine.

Selon le documentaire, les agressions ont eu lieu notamment dans la Rolls-Royce de l'animateur et dans sa loge à la BBC, et ses victimes avaient pour certaines 14 ans. La révélation de cette enquête journalistique a conduit d'autres femmes à signaler depuis à la police avoir été victimes d'agressions sexuelles de la part de Jimmy Savile. L'homme est aujourd'hui accusé de près de 200 cas d'abus sexuels perpétrés pendant quarante ans, selon l'enquête effectuée par la police britannique.

La police avait déjà été saisie dans le passé de plaintes à l'encontre de la star, mais aucune n'avait donné lieu à des poursuites, faute de preuves suffisantes.

La BBC sous pression

Dans un premier temps, la BBC s'est contentée de présenter ses excuses aux victimes présumées et a promis une enquête interne. Mais il y a un an, la diffusion d'une enquête sur la conduite douteuse du présentateur avait été annulée. Aucune explication de la chaine n'avait été donnée.

Soupçonnée d'avoir fermé l'oeil sur les agissements de son animateur, la BBC a annoncé la démission d'un de ses responsables éditorial, Peter Rippon, qui a quitté son poste avec effet immédiat. La BBC a estimé que l'explication donnée par Peter Rippon sur les raisons pour lesquelles le documentaire avait été déprogrammé était "incorrecte ou incomplète à certains égards".

David Cameron demande des explications

Le premier ministre David Cameron a jugé que la BBC devait s'expliquer clairement, à la fois sur l'affaire Savile et sur son traitement éditorial par la chaîne. "Les événements d'aujourd'hui sont inquiétants parce que la BBC a dans les faits modifié sa version concernant les raisons pour lesquelles elle a supprimé la diffusion du sujet de 'Newsnight' sur Jimmy Savile", a-t-il dit. "Ce sont des questions graves. Elles doivent avoir une réponse", a-t-il ajouté.

La BBC devait diffuser lundi soir une enquête sur l'étouffement de l'affaire, dansl'émission "Panorama". Des correspondants du groupe public y affirment que le sujet sur le présentateur a été supprimé sous la pression de la direction.

Le Vif.be, M.G.

Nos partenaires