La BBC accusée de partialité dans sa couverture du Brexit par 72 parlementaires

21/03/17 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: The Guardian

"Cela nous fait particulièrement mal de voir comment une bonne partie des bonnes nouvelles économiques que nous avons depuis juin a été biaisée par la couverture de la BBC qui semble incapable de sortir du pessimisme pré-référendaire et d'accepter de nouveaux faits" ont-ils écrit dans une lettre.

La BBC accusée de partialité dans sa couverture du Brexit par 72 parlementaires

© Reuters

La BBC a-t-elle manqué à son devoir d'impartialité dans sa couverture du Brexit ? C'est ce que lui reprochent 72 parlementaires dans une lettre envoyée au directeur de la chaîne publique. Selon eux, le diffuseur aurait caractérisé la Grande-Bretagne de xénophobe et se serait trop focalisé sur ceux qui ont regretté leur vote de sortie.

Le groupe de signataires, principalement composé de parlementaires conservateurs, a également averti que le futur de la chaîne pourrait être en péril si elle n'était plus considérée comme étant neutre. "L'accent mis par la société sur les électeurs qui regrettent leur vote de sortie, bien qu'il n'y ait pas de changement dans les sondages en ce qui concerne le maintien depuis le référendum, a conduit certains à croire qu'elle met ses idées préconçues avant les faits", ont-ils écrit. Avant d'ajouter que "beaucoup de constituants du vote pour la sortie ont ressenti que leur point de vue n'était pas justement représenté" et que cela risquerait d' "affaiblir le lien de la BBC avec les 52% qui ont voté le congé et tous ceux qui souhaitent réussir la décision prise".

De son côté, un porte-parole de la BBC, qui estime que la chaîne a correctement fait son travail et est restée totalement impartiale a répliqué : "C'est le travail de la BBC d'examiner et analyser les questions au nom du public et de tenir des politiciens à rendre des comptes à travers le spectre politique. C'est ce que la BBC a fait. C'est ce que la BBC va continuer à faire. C'est précisément à cause de cela que le public fait confiance à la BBC. "

En savoir plus sur:

Nos partenaires