L'Union européenne approuve un prêt d'un milliard d'euros pour l'Ukraine

14/04/14 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Le Vif

L'Union européenne a formellement approuvé lundi une aide financière d'un milliard d'euros et une forte réduction des droits de douane pour soutenir l'Ukraine, confrontée à d'importantes difficultés économiques en plus de la grave crise politique et militaire qui l'oppose à la Russie.

L'Union européenne approuve un prêt d'un milliard d'euros pour l'Ukraine

© Image Globe

Le prêt d'environ un milliard d'euros est destiné à aider l'Ukraine à faire face à ses obligations financières, et s'ajoute aux 610 millions d'une aide macro-financière qui a été approuvée par l'UE mais pas encore déboursée.

L'UE a prévu une assistance financière totale de 11 milliards d'euros en faveur de l'Ukraine, dont le déblocage est conditionné à un accord avec le FMI.

La réduction des droits de douane des produits exportés vers l'UE, quant à elle, doit permettre à l'Ukraine d'économiser près de 500 millions d'euros en année pleine.

Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont par ailleurs ajouté lundi quatre personnalités sur la liste des Ukrainiens pro-russes sanctionnés pour détournements de fonds publics. Cette liste comprenait jusqu'à présent 18 personnalités frappées d'un gel des avoirs et de restrictions de visa depuis début mars. Les quatre nouveaux noms seront rendus publics lors de la publication de l'avis dans le Journal officiel de l'UE.

Les Etats-Unis signent une garantie de prêts de 1 milliard de dollars

Le secrétaire américain au Trésor, Jacob Lew, a signé lundi une garantie de crédit des Etats-Unis de 1 milliard de dollars destinée à l'Ukraine, en recevant à Washington le ministre ukrainien des Finances Olexandre Chlapak.

"Cet accord, qui a le soutien du président (Barack Obama) et des deux chambres du Congrès, démontre l'engagement inébranlable des Etats-Unis envers une Ukraine stabilisée et progressant vers la démocratie", a déclaré M. Lew cité dans un communiqué du Trésor.

Face à l'"escalade permanente", l'UE mise sur la diplomatie sans "illusions"

L'Union européenne mise sur les contacts diplomatiques annoncés cette semaine entre Kiev et Moscou, en présence de l'Union européenne et des Etats-Unis, pour faire baisser la tension à l'est de l'Ukraine. "On ne se fait pas beaucoup d'illusions, mais on va tenter cette première ouverture", a dit à Belga le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, après une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg.

Alors que des soulèvements de manifestants, appuyés par des groupes armés non identifiés, se multiplient dans l'est russophone de l'Ukraine, M. Reynders estime qu'"on est clairement dans la même démarche que ce qui s'est passé en Crimée". Il dénonce l'"escalade permanente" orchestrée en Ukraine par Moscou.

Les Européens ont convenu lundi d'intensifier les sanctions diplomatiques, ainsi que la préparation des sanctions économiques. Une décision sera prise à ce sujet "dans les jours qui viennent si rien ne change", a indiqué M. Reynders.

Interrogé sur de possibles options militaires, M. Reynders indique qu'"elles ont déjà été évoquées au sein de l'OTAN" et qu'elles "consistent surtout à renforcer la présence de l'OTAN dans les pays voisins".

Nos partenaires