L'UMP est "mort", vive "Les Républicains"!

05/05/15 à 20:47 - Mise à jour à 20:47

Source: Belga

Le parti de droite de l'ancien président Nicolas Sarkozy va abandonner son nom actuel, l'Union pour un mouvement populaire (UMP) pour s'appeler "Les Républicains", a décidé mardi la direction du principal parti d'opposition français.

L'UMP est "mort", vive "Les Républicains"!

© BELGAIMAGE

Le changement de nom, adopté à la quasi-unanimité par le bureau politique du parti, doit encore être entériné par les militants qui sont appelés à se prononcer par vote électronique les 28 et 29 mai, avant un congrès convoqué pour le 30 mai. Nicolas Sarkozy, qui met le parti d'opposition en ordre de bataille en vue de la présidentielle de 2017, est à l'initiative de ce changement.

"Changer de nom était devenu nécessaire compte tenu des turbulences et des affaires qui ont terni le sigle de l'UMP depuis deux ou trois ans", expliquait mardi un proche de l'ancien président, Bernard Accoyer.

La réputation de l'UMP a été compromise par des soupçons concernant sa gestion par son ancien président Jean-François Copé, poussé à la démission l'an dernier. Le parti est aussi éclaboussé par une enquête concernant les comptes de campagne de M. Sarkozy en 2012.

La gauche au pouvoir s'est insurgée contre "une captation d'héritage" par Nicolas Sarkozy. "La République est un bien commun, il ne faut pas se l'approprier", avait estimé le mois dernier le député socialiste Christian Paul. "On n'a pas le droit de privatiser la République à des fins de marketing politique", elle "appartient à tous", a déclaré mardi la députée socialiste Annick Lepetit. "Quand on a au coeur de ses valeurs le libéralisme économique, l'autoritarisme et la tradition, alors on choisit plutôt le nom de +Conservateurs+ mais pas celui de +Républicains+", a-t-elle ajouté.

Des réticences s'étaient également fait jour chez les sympathisants de l'UMP, dont la moitié trouvaient que "Les Républicains" sonnait trop américain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires