L'Ukraine mobilise 40.000 réservistes

17/03/14 à 10:32 - Mise à jour à 10:32

Source: Le Vif

"La Russie cherche à couvrir son agression en Crimée par une grande farce nommée référendum qui ne sera jamais reconnu ni par l'Ukraine, ni par le monde civilisé", a déclaré le président ukrainien par intérim devant le parlement ukrainien qui a réagi à la crise politique en approuvant une "mobilisation partielle" de ses forces armées.

L'Ukraine mobilise 40.000 réservistes

© Belga Image

Le référendum tenu dimanche en Crimée sur le rattachement de la péninsule à la Russie, et dont les résultats définitifs font état lundi d'un massif "oui" de 96,77% des votants, est "une grande farce", estime le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov. M. Tourtchinov demande aux députés ukrainiens de voter une mobilisation partielle.

Le son de cloche est similaire du côté de la communauté internationale, UE et Etats-Unis en tête. Alors que les ministres européens des Affaires étrangères se rassemblent à Bruxelles lundi matin, la chef de la diplomatie Catherine Ashton a assuré, en prélude à la réunion, que l'UE allait envoyer "le message le plus fort possible" à la Russie, via des sanctions. Les ministres devraient s'entendre sur des sanctions "ciblées" visant des responsables russes ou ukrainiens pro-russes sous la forme de restrictions de visas et de gels d'avoirs.

84e entité fédérée de la fédération russe.

Un jour après le référendum, le parlement de Crimée a officiellement déclaré son indépendance et demandé à rejoindre la Fédération de Russie, selon la BBC. Si le voisin russe - dont le parlement a assuré vouloir prendre les dispositions législatives nécessaires "rapidement" - accepte ce rattachement, la Crimée deviendrait alors la 84e entité fédérée de la fédération russe.

L'Ukraine mobilise

Le parlement ukrainien a réagi à la crise politique en approuvant une "mobilisation partielle" des forces armées nationales, destinée à faire face à "l'ingérence de la Russie dans les affaires intérieures de l'Ukraine". 275 députés ont approuvé cette mobilisation demandée par le président par intérim Olexandre Tourtchinov. 33 députés n'ont pas pris part au vote, tandis qu'aucun n'a voté contre.

La mobilisation concerne 40.000 réservistes, issus de l'armée et de la garde nationale, selon les explications données au parlement par Andriy Parubiy, le chef du conseil de sécurité ukrainien.

En savoir plus sur:

Nos partenaires